martyriser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Voir -martyr et -iser

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

martyriser /maʁ.ti.ʁi.ze/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Faire souffrir le martyre.
    • Je vous disais donc que la Chouette me martyrisait pour me faire pleurer, (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    • Un homme blanc, âgé de dix-sept ans à peine, attaché à un poteau, servait de but aux couteaux des Peaux-Rouges, qui se divertissaient à le martyriser avant de le sacrifier à leur rage sanguinaire. (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, 1858)
  2. (Figuré) (Par hyperbole) Faire souffrir de grandes douleurs, de grands tourments.
    • Ses rhumatismes le martyrisent. - Martyriser un enfant. - Martyriser les animaux.
    • Mon Dieu ! je vous aime, je vous aime… Pourquoi prenez-vous plaisir à me martyriser ainsi ? (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]