souffrir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin populaire *sufferīre, altération du latin classique sufferre (« supporter, endurer »).

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

souffrir /su.fʁiʁ/ intransitif 3e groupe (conjugaison)

  1. Sentir de la douleur.
    • La masse croit qu’elle souffre parce qu’elle subit une inique conséquence d’un passé qui était plein de violences, d’ignorance et de méchanceté […]. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.V, La grève générale politique, 1908, p. 227)
    • Son pied gauche, dont l’orteil rongeait la chaussette dix fois raccommodée, déchiquetant les mailles et creusant sa trouée, le faisait souffrir cruellement. (Victor Méric, Les compagnons de l’Escopette, 1930, p. 9)
    • Souffrir cruellement.
    • Il souffre comme un damné.
    • Souffrir de la tête, de l’estomac, de la poitrine, etc.
    • Souffrir à toutes les jointures.
    • Souffrir du froid, du chaud.
    • Souffrir de la faim, de la soif.
    • L’armée a beaucoup souffert dans sa marche, faute de ravitaillement.
  2. Éprouver de la peine, du dommage.
    • […] ; elle lui pardonna une légèreté d'esprit, dont, après tout, elle n’avait jamais souffert : quand les défauts des autres ne nous nuisent pas, il est rare qu'ils nous choquent beaucoup. (Marie-Jeanne Riccoboni, Histoire d’Ernestine, 1762, édition Œuvres complètes de Mme Riccoboni, tome I, Foucault, 1818)
    • Il souffre de votre humeur, de vos caprices.
    • Je souffre de l’entendre parler ainsi.
    • Les enfants souffrent des divisions de leurs parents.
    • J’ai souffert de lui tout ce qu’on peut souffrir.
  3. (Médecine) Être atteint de ; être contaminé par.
    • M. A… G…, demeurant à Troyes, souffre depuis longtemps d’une entérite que différents traitements n’ont pu guérir. (Émile Coué, La Maîtrise de Soi-même par l’autosuggestion consciente, éd. 1935, p. 31)
    • En août, Proust apprend le suicide par pendaison, à Londres, d'Emmanuel Bibesco qui souffrait de paralysie faciale. (Cyril Grunspan, Marcel Proust: Tout dire, Portaparole, 2005, p.67)
    • (Figuré) Souffrir des mêmes travers, des mêmes défauts.
  4. Éprouver des dommages, en parlant des choses.
    • Les vignes, les blés ont souffert de la gelée, de la grêle.
    • Ce village a beaucoup souffert des ravages de la guerre.
  5. (Transitif) Endurer.
    • Souffrir la douleur.
    • Souffrir le mal.
    • Souffrir les tourments, la persécution, le martyre, la mort.
    • Souffrir les injures, la faim, la soif, la pauvreté.
  6. (Transitif) Supporter.
    • Je n'aime pas les épinards, et j'en suis enchanté, car si je les aimais, j'en mangerais, et je ne puis les souffrir. (Étienne Arnal : Mot attribué à Arnal par Pierre Larousse dans le Grand dictionnaire universel du XIXe siècle, article « Caricature », t. 3, 1867, p. 396)
    • Catilina s’était entraîné à souffrir la fatigue, la faim et le froid.
    • Ne pouvoir souffrir une personne, une chose : avoir pour elle de l’éloignement, de l’aversion.
    • Cette marâtre ne peut souffrir les enfants de son mari.
    • Personne ne peut le souffrir.
    • Il est d’une insolence que je ne puis souffrir.
  7. (Transitif) Tolérer, ne pas empêcher, même si on le peut.
    • Le roi n’eût jamais souffert qu’un pavillon, autre que le sien, flottât à une corne d’artimon ou au sommet du grand mât […]. (Étienne Dupont, Le vieux Saint-Malo : Les Corsaires chez eux, Édouard Champion, 1929, p. 53)
    • L’interdiction de fumer ne souffrait aucune exception, mais quelques officiers sortirent dans la galerie pour y chiquer à leur aise. (H. G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908, traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz,, Mercure de France, 1921 p. 147)
    • Souffrez qu’une autre
      En moi se glisse
      (Sans logique - chanson, Mylène Farmer, 1988)
    • Nous tremblerions, ô Ciel, devant des Sarrasins !
      Voulons-nous seulement les souffrir nos voisins ?
      (Tardieu-Saint-Marcel, Charles Martel ou La France délivrée, chant Ier ; Marié et Cie libraires, Paris, 1806, p. 21)
    • Don Juan -- Ha que dites-vous là, elles sont les plus belles du monde, souffrez que je les baise, je vous prie. (Molière, Don Juan, acte II, scène II)
  8. (Transitif) Permettre.
    • Souffrez, monsieur, que je vous le dise.
    • Je ne souffrirai pas que vous me parliez sur ce ton.
  9. (Transitif) Admettre, être susceptible de.
    • […] : sous l’ancien régime, en Gascogne, le droit d’aînesse ne souffrait jamais d’exception, et un bien de famille conservé intégralement, de génération en génération, n’était jamais divisé. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité, 1931)
    • Cette affaire ne souffre point de retard, de délai, de difficulté.
    • Cette raison ne souffre point de réplique.
    • Cette règle souffre des exceptions.
    • La poésie ne souffre pas la médiocrité.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

  • il faut souffrir ou faire souffrir
  • Il a cessé de souffrir, Il est mort.
  • Le papier souffre tout, (Proverbial) On écrit sur le papier tout ce qu’on veut, vrai ou faux, bon ou mauvais :
    • Ô doux papier, qui souffre être posée
      Sur ta blancheur la plume maculée,
      Ne prends regret qu'on gâte ta beauté,
      Car le propos qui sur toi est bouté
      Si bien l’entends, accroît ta renommée.
      (François Premier, Œuvres poétiques [édition critique par J.-E. Kane], rondeaux, n° 4, Éditions Slatkine, Genève, 1984, p. 76)
  • Souffrir mort et passion,: éprouver de grandes douleurs ou, par exagération, être très impatienté.
    • Ce mal de dents m’a fait souffrir mort et passion.
    • Sa lenteur me fait souffrir mort et passion.
  • Souffrir le martyre.
    • En l’entendant parler ainsi, je souffrais le martyre.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode]

 (information à préciser ou à vérifier)

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]