lapider

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin lapidare, issu de lapis (« pierre »).

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

lapider /la.pi.de/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Tuer à coups de pierres, supplice qui était en usage en Orient et particulièrement chez les juifs.
    • Si j’ai volé, je n’ai ni persécuté ni tué le pauvre monde, et ce n’est pas moi qui ai gardé les vêtements de ceux qui lapidaient ce bon saint Étienne, entendez-vous, monsieur saint Paul. (Charles Deulin, Les Muscades de la Guerliche)
    • N'avez-vous pas entendu dire qu'il y avait un homme nommé Saul qui gardait les manteaux de ceux qui lapidaient saint Etienne? (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
  2. (Par extension) Attaquer, poursuivre à coups de pierres.
    • À sa sortie du village, les enfants se mirent à le lapider.
    • Le peuple lapide de temps en temps ce brave Genevois. (Alexandre Dumas, Joseph Balsamo, 1846)
  3. (Figuré) (Familier) Se déchaîner contre quelqu’un, à plusieurs personnes.
    • Vous vous ferez lapider si vous parlez ainsi.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]