traiter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin tractare, fréquentatif de trahere qui a donné traire.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

traiter /tʁɛ.te/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Agir avec quelqu’un, en user avec lui de telle ou telle manière.
    • Et les paysans, ces grands flandrins qui tremblaient quelques mois auparavant comme des lièvres, lorsqu’on les regardait de travers… eh bien, je les ai vus traiter d’un air d’arrogance de vieux soldats, […]. (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Il saluait chapeau bas tous ceux qui appartenaient à une classe sociale supérieure à la sienne, il traitait avec mépris ou condescendance ses inférieurs, […]. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 118, Mercure de France, 1921)
    • Vous l’avez bien traité, il doit en être content.
    • Vous le traitez trop rudement.
    • Traiter honorablement, humainement.
    • Traiter en frère.
    • Il fut traité en ami.
    • Traiter cavalièrement.
  2. Qualifier, donner à quelqu’un tel ou tel titre en lui parlant, en lui écrivant, etc.
    • Emmené à la Kommandantur de Tergnier, j'y fus complétement déshabillé, fouillé, bousculé, traité d'espion : […]. (Jacques Mortane, Missions spéciales, 1933, p.30)
  3. (En particulier) Dénommer de manière injurieuse.
    • Ma femme […] m’invectivait, réclamant toujours quelque argent, que je ne pouvais lui donner. Et elle me traitait d’avare, de grippe-sous, de sans-cœur. (Octave Mirbeau, La tête coupée,)
    • Au milieu du siècle dernier, on traitait de songe-creux et de lunatiques ceux qui prétendaient aplanir les hiérarchies traditionnelles et renverser même la personne du Roi. (Pierre Louÿs, Liberté pour l'amour et pour le mariage, 1900, dans Archipel, 1932)
    • C'est infect, Saint-Lazare. Les sœurs vous traitent plus bas qu'tout. Elles vous insultent […]. (Francis Carco, Images cachées, 1929)
    • « Bane a traité Young de bruja. Ça veut dire quoi ?
      — Sorcière. En espagnol. »
      (Batman: Arkham Asylum, 2009)
  4. Recevoir à sa table, en parlant d’un hôte
    • Traiter quelqu’un magnifiquement. — Cet homme nous a fort bien traités.
    • Et quand un curé venait à Digne, M. l'évêque trouvait encore moyen de le traiter, grâce à la sévère économie de madame Magloire et à l'intelligente administration de mademoiselle Baptistine. (w:Victor Hugo, Les Misérables, 1862)
  5. Donner à manger pour de l’argent.
    • Il nous a bien traités pour le prix.
    • Traiter à table d’hôte.
    • Il traite à tant par tête.
  6. (Médecine) Soigner, donner ses soins à un malade.
    • C’est tel médecin qui le traite.
  7. (Par extension) Soigner, combattre une maladie, par des soins particuliers.
  8. (Chimie) Soumettre une substance à des réactions, à des manipulations.
    • On obtient la soude pure en traitant la soude du commerce par la chaux vive, puis par l’alcool.
    • La gélatine, traitée par l’eau bouillante, se transforme en gelée.
  9. Étudier, exposer, discuter, discourir sur.
    • Traiter un sujet. — Traiter une matière. — Tel auteur a traité cette question.
    • Il a traité la matière à fond, il ne l’a traitée que superficiellement.
    • Il a bien traité ce point-là. — Ce n’est pas là traiter un sujet, c’est l’effleurer.
  10. (Peinture) Faire une composition, exécuter un tableau sur un sujet.
    • Traiter un sujet. — Cette composition, cette figure est bien traitée
  11. Négocier une convention politique, travailler à l’accommodement d’une affaire, en régler les clauses, les conditions, etc.
    • Traiter la paix.
    • Traiter une réconciliation.
    • Traiter un accommodement entre des parents.
    • Il s’entend à traiter les affaires.


traiter intransitif

  1. Négocier.
    • Traiter de la paix.
    • Ces états traitèrent ensemble.
    • Ils finirent par traiter avec leurs ennemis.
  2. Entrer en négociation pour vendre, acheter, affermer, etc.
    • A Arles, l'archevêque, qui avait le monopole de l'exploitation de la graine d'écarlate, avec laquelle on fabriquait la teinture rouge, ne traitait, pour la vente de ses récoltes, qu'avec les juifs. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  3. Discuter de, discourir sur.
    • Après avoir considéré le jardin potager comme distinct des autres parties en culture, je traiterai du jardin fruitier dans un chapitre particulier et je donnerai quelques détails sur sa disposition, parce qu'elle qu'elle importe beaucoup à sa production. (Frédéric Gérard, Nouvelle flore usuelle et médicale, volume 1, p.289, 1856)
    • Ce livre traite des métaux, des plantes.
    • Cette science traite de telle matière.


se traiter pronominal

  1. Se donner l’un à l’autre, les uns aux autres un repas.
    • Ils se traitaient tour à tour.
  2. Se servir, se soigner, se pourvoir, soi-même.
    • Il se traite bien en s'offrant ce qu'il y a de mieux.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]