titre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : titré, tître

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin titulus.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
titre titres
/titʁ/

titre /titʁ/ masculin

  1. Élément qui est mis en valeur par rapport au contenu qui le suit et qui le résume parfois.
    • Les journaux et les magazines qui alimentaient les cerveaux américains (…) devinrent instantanément un feu d’artifice où les illustrations et les titres de colonnes s’enlevaient comme des fusées et éclataient comme des bombes. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 212, Mercure de France, 1921)
    • Des escouades de camelots ont parcouru les boulevards en hurlant le titre d'une nouvelle feuille : « Demandez Le Glaive ! » (Victor Méric, Les compagnons de l'Escopette, 1930, p.207)
    • Le Point est même en mesure d'en donner le titre (…) : Ma vérité. Pour quelqu'un qui, comme l'autre jour à la télévision, n’arrête pas de raconter des craques, c'est un beau titre, je trouve. (Alain Rémond, Le livre, lui, ne ment pas, dans Marianne (magazine), n° 772 du 4 février 2012, p.98)
  2. (Par métonymie) Le contenu lui-même.
    • Le nouveau titre du chanteur à la mode.
    • Tout compte fait, ce titre pèche par sa faible durée de vie malgré des graphismes agréables.
  3. Désignation honorifique, d’un nom indiquant un rang, une dignité.
    • La société enrichie la veille par des spéculations, honnêtes ou non, joignait à ses richesses des titres nobiliaires ; chacun s'improvisait comte, marquis ou baron. (Général Ambert, Récits militaires : L'invasion (1870), p.240, Bloud & Barral, 1883)
  4. Nom qui indique un grade, une fonction, une charge.
    • Il se donne le titre de docteur.
  5. Genre civil d’une personne.
  6. (Finance) Composition d'une monnaie dans un métal donné.
  7. Ancien terme de chasse qui exprimait le lieu où les chiens étaient attitrés, mis sur la voie.
  8. (Chimie) Rapport de la quantité du corps dissous à la quantité de la solution, permettant de calculer soit la concentration massique, soit la concentration ionique.
    • Par son faible titre alcoolique, ses principes amers et son acide carbonique, la bière exerce sur l'organisme une action stimulante. (Boullanger, 1934)
  9. (Droit) Qualité attachée à la source d'un droit ou un ensemble de droits. Cette source peut se présenter sous la forme d'une disposition légale, ou administrative, ou sous la forme d'une convention ou d'un jugement.
  10. (Par métonymie) Document qui constitue la preuve de son contenu.
  11. Ce qui établit le droit qu’on a de posséder, de demander, de faire quelque chose.
    • À quel titre avez-vous obtenu cet emploi ?
  12. (Finance) Écrit qui consacre traditionnellement le droit des titulaires de valeurs mobilières, qu'il s'agisse de parts, d'actions, de certificats d'investissement, de titres participatifs, ou d'obligations émises par les sociétés (maintenant habituellement dématérialisé et résultant donc seulement de l’inscription dans les comptes).
    • Dans toutes les Bourses de la terre, ce fut une avalanche de titres que les porteurs voulaient vendre ; les banques suspendirent leurs paiements, les affaires furent paralysées et cessèrent ; […]. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 288, Mercure de France, 1921)
  13. (Typographie) Nom donné au point placé sur la lettre i.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

traductions à classer

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe titrer
Indicatif Présent je titre
il/elle/on titre
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je titre
qu’il/elle/on titre
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
titre

titre /titʁ/

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de titrer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de titrer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de titrer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de titrer.
  5. Deuxième personne du singulier du présent de l’impératif de titrer.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Ancien français[modifier | modifier le wikitexte]

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

titre /Prononciation ?/ transitif (conjugaison)

  1. Variante de tistre.

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg (titre)

Franc-comtois[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin titulus.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
titre titres
/Prononciation ?/

titre /Prononciation ?/ masculin

  1. Titre.