occuper

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Date à préciser) Du latin occupare (« prendre avant les autres »).

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

occuper /ɔ.ky.pe/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Prendre possession de ; conserver en sa possession.
    • On la dévasta, comme, au siècle précédent, on avait bombardé d’immenses agglomérations barbares, et parce qu’elle était à la fois trop forte pour être occupée par le vainqueur et trop indisciplinée, trop orgueilleuse pour se rendre dans le but d’échapper à la destruction. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, page 242, Mercure de France, 1921)
    • Le général Sarrail commande la place de Verdun. Le 44e régiment de R.A.T. occupe la ville. (Pierre Audibert, Les Comédies de la Guerre, 1928, p. 93)
    • Autour de lui la forêt frouait infiniment, à croire qu’un vol immense de ramier très bas, occupait tout le ciel. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, 1958)
    • Les grévistes ont occupé l’usine.
  2. Couvrir une période de temps.
    • Cette tâche m’occupe à plein temps.
    • Occuper ses loisirs.
  3. Recouvrir un lieu.
    • Une végétation arbustive, résistante à la sécheresse occupe les faces exposées au sud. (Robert E. Ricklefs & Gary L. Miller, Écologie, p.149, De Boeck Supérieur, 2005)
  4. (Droit) Se saisir, prendre possession d’un domaine ; s’y établir.
    • Il a occupé le premier ce bien abandonné.
    • On peut occuper sans devenir propriétaire.
  5. (Par extension) Habiter.
    • J’occupais, il y a quinze ans, dans un quartier fort solitaire, une maison dont le jardin tenait à celui d’un couvent de femmes. (Jules Michelet, Du prêtre, de la femme, de la famille, 3e éd., Hachette & Paulin, 1845, p. 246)
    • Le département du Doubs était occupé, pendant la période celtique, par les Séquanes, qui formaient une des plus puissantes confédérations de la Gaule […]. (Adolphe Joanne, Géographie du département du Doubs, Hachette, 1878, p.16)
    • Avant l'arrivée des Magyars, les Slaves méridionaux occupaient toute la plaine danubienne et le noyau de leur puissance était situé entre le Rab, le Danube et la Drave. (Ernest Denis, La Question d'Autriche ; Les Slovaques, Paris, Delagrave, 1917, in-6, p.96)
  6. Employer quelqu’un à, donner de l’occupation,
    • Il occupe deux ouvriers dans sa ferme de Sologne.
    • Il faut occuper les enfants pendant les vacances.
  7. Remplir un espace ou une durée.
    • Il occupe toute la place.

occuper intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Droit) Charge d’un juriste dans une affaire en justice.
    • Un procureur est obligé d’occuper pour sa partie jusqu’à ce qu’il soit révoqué.

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]