juger

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin jūdĭcare (« rendre un jugement, juger »), de jūs (« loi, droit ») et dīcĕre, « dire ».

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

juger /ʒy.ʒe/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Droit) Décider une affaire, un différend en qualité de juge.
    • En dépit du morcellement législatif des coutumes, nous avons une unité remarquable de législation en cette matière, car c'est l’Église qui seule légifère et juge. (Gabriel Lepointe, La Famille dans l'Ancien droit, Montchrestien, 1947 ; 5e éd., 1956, p.126)
    • Juger en dernier ressort. — Juger une personne, juger son procès.
  2. Décider comme arbitre et comme étant choisi par ceux qui sont en différend.
    • C’est notre arbitre, il nous jugera. - Je m’en rapporte à ce qu’il en jugera.
  3. (Figuré) Être simple spectateur des événements, les louer ou les blâmer sans y prendre part.
  4. (Logique) Prononcer un jugement.
    • Un enfant de dix ans est en état de raisonner et de juger.
  5. (Souvent) Se former, avoir ou énoncer, un avis, une opinion sur une personne ou sur une chose. Note : Il est parfois accompagné de la préposition de.
    • Vous jugez cet homme trop sévèrement.
    • Vous me jugez fort mal, si vous avez une telle opinion de moi.
    • Juger des gens sur l’apparence, sur la mine.
    • Juger de la pièce par l’échantillon.
    • Je ne pouvais pas bien juger de la distance.
  6. Décider en bien ou en mal du mérite d’autrui, de ses pensées, de ses sentiments, du motif de ses actions.
    • Vous en jugez légèrement, témérairement. — Jugez favorablement de lui.
    • (Absolument) Ne jugez pas, si vous ne voulez être jugé.
  7. Conjecturer, estimer que, être d’avis, d’opinion que…
    • La prière, c'est […] une sorte de tapage doublé de flagornerie. Ainsi en jugent […] les rationalistes qui affirment que rien n'est aussi absurde que de s'adresser à un Dieu immuable pour lui demander de bouleverser les lois de son univers en notre faveur. (Victor Méric, Les compagnons de l'Escopette, 1930, p.248)
    • Le système de raréfaction des naissances est ici tellement ancré dans les esprits, qu'il finit par être jugé comme le signe d'une vie raisonnable, …. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité -1931)
    • Le Prince […] ne peut naturellement vous recevoir en ce moment, mais il juge que votre venue est providentielle. Une dernière grâce du ciel, un heureux présage. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, p.137, Mercure de France, 1921)
    • Nous serions alors préoccupés par les inégalités, que beaucoup jugent pernicieuses, plutôt que par la pauvreté absolue, que ces mêmes personnes et beaucoup d'autres jugent plus pernicieuse encore. (A. S. Bhalla, Mondialisation, croissance et marginalisation, page 46, IDRC-CRDI, 1998)

juger /ʒy.ʒe/ intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Évaluer ; estimer.
    • Cependant, il juge assez correctement des distances et ne lance pas sa langue à l'étourdie sur une proie hors d'atteinte. (Jean Rostand, La vie des crapauds, 1933)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Jugez d’autrui par vous-même et voyez si vous seriez bien aise qu’on se conduisît ainsi avec vous.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Latin[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif juger jugera
Vocatif juger jugera
Accusatif juger jugera
Génitif jugerĭs jugerum
Datif jugerī jugeribus
Ablatif jugerē jugeribus

juger /Prononciation ?/ neutre

  1. Variante de jugerum.

Références[modifier | modifier le wikitexte]