juge

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Juge, jugé

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin jūdĭcem, accusatif de jūdex, dérivé de jūs (« droit », « justice ») et de dīcĕre (« dire »), de la racine *deik- (« montrer »). Toutefois, la forme française juge ne saurait remonter phonétiquement à jūdĭcem. On attendrait *juce (jamais attesté). On peut supposer que la forme *juce, si tant qu'elle ait existé (?), ait pu être refaite, à date prélittéraire sur juger (issu de jūdĭcare). Autre possibilité : juge pourrait remonter à une forme *jūdĭcum, analogique de mĕdĭcum (« médecin »), qui avait donné miège en ancien français.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
juge juges
/ʒyʒ/

juge /ʒyʒ/ masculin et féminin identiques

  1. (Droit) Magistrat investi par autorité publique du pouvoir de dire le droit ou reconnaître le fait et de la fonction d’appliquer la loi dans les affaires litigieuses.
    • Il était question dans la complainte d'un assassin qui expose aux juges les raisons qui l'on poussé à tuer sa maîtresse. (Francis Carco, L'Homme de Minuit, 1938)
    • Monsieur le juge, madame la juge (ou madame le juge).
    • Le juge a rendu la sentence ce matin.
    • Le rôle du juge consiste à rendre jugement en tenant compte des faits et des éléments de preuve présentés devant lui. (André Émond et Lucie Lauzière, Introduction à l'étude du droit, éditions Wilson & Lafleur, Montréal, 2005, p. 196.)
  2. Tribunal, absolument et collectivement.
    • Renvoyer l'affaire par-devant le juge.
  3. (Par extension) Personne appelée à faire partie d'un jury.
    • Les juges d'un concours.
  4. Arbitre, toute personne choisie pour prononcer sur un différend, ou au jugement, à l’opinion de laquelle on s’en rapporte sur quelque chose.
    • Faire l’office de juge.
    • Convenir d’un juge.
  5. Personne ou autorité qui juge.
    • Le public est le juge absolu. (Molière)
    • Dieu est le souverain juge, le juge suprême.
    • L’église est juge de tout ce qui a rapport à la foi.
  6. Celui, celle qui est capable de juger d’une chose.
    • Il a approuvé cet ouvrage, et vous savez qu’il est bon juge.
  7. (Figuré) Se dit en parlant des sens, de la conscience, etc.
    • L’oreille est un juge difficile.
    • La conscience est juge de la moralité des actions.
  8. (Histoire) (Religion) Il se dit aussi de certains magistrats suprêmes qui gouvernèrent le peuple juif durant la période qui commence à la mort de Josué et qui finit à la naissance de Samuel.
    • Le livre des Juges ou, simplement, Les Juges, Le septième livre de l’Ancien Testament, qui contient l’histoire des Juifs pendant la domination des juges.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe juger
Indicatif Présent je juge
il/elle/on juge
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je juge
qu’il/elle/on juge
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
juge

juge /ʒyʒ/

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe juger.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe juger.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe juger.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe juger.
  5. Deuxième personne du singulier de l'impératif du verbe juger.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Slovène[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de nom commun 1[modifier | modifier le wikitexte]

juge /Prononciation ?/ masculin inanimé

  1. Accusatif pluriel de jug.

Forme de nom commun 2[modifier | modifier le wikitexte]

juge /Prononciation ?/ masculin inanimé

  1. Accusatif pluriel de jugo.