souverain

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Siècle à préciser) De l’ancien français soverain, issu, comme l’italien soprano du bas latin *supera dérivé de super ou *supra.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin souverain
/su.vʁɛ̃/
souverains
/su.vʁɛ̃/
Féminin souveraine
/su.vʁɛn/
souveraines
/su.vʁɛn/

souverain /su.vʁɛ̃/

  1. Qui est suprême ; excellent ; qui est au plus haut point en son genre.
    • Mme Sidonie, malgré ses travaux écrasants, trouva moyen de venir chaque soir faire des tisanes, qu’elle prétendait souveraines. (Émile Zola, La Curée, 1871)
    • Eh bien, continua Coconnas gravement, ce grand homme ne me paraît pas s’être abusé quand […] il regarde la vertu comme une plante balsamique d’un impérissable parfum et d’une efficacité souveraine pour la guérison des blessures. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
    • (Péjoratif) J’ai pour lui un souverain mépris.
  2. (En particulier) Qui détient l’autorité suprême, ou qui en est revêtu.
    • Il est de notre devoir de choisir dans le sang royal le prince le plus capable de maintenir la puissance souveraine, c’est-à-dire, se reprit-il, celui dont l’élection pourra le plus efficacement servir les intérêts de la noblesse. (Walter Scott, Ivanhoé, traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • […] ; la mendicité est soumise, en Belgique, à un arbitraire adminis­tratif que l’on peut comparer à celui de la police des mœurs; on sait que cette police, malgré d’innombrables réclamations, continue à être presque souveraine en France. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap. VII, La morale des producteurs, 1908, p. 347)
    • C’est seulement si le peuple, en qui repose tout pouvoir souverain, délègue une partie de sa souveraineté à des institutions crées spécialement pour résoudre des problèmes spécifiques, que nous pouvons dire que nous avons un gouvernement de forme démocratique. (Emery Reves, Anatomie de la Paix, 1945)
  3. (En particulier) Qui appartient à l’État.
    • Ce serait un comble que pour sortir de la crise financière, on oriente l’épargne vers les dettes souveraines. Je préfère qu’on stimule l’économie par la production. (François Hollande, « Si je suis élu, je passerai un contrat avec l’industrie », dans L’Usine nouvelle, no 3 246, 30 juin 2011, p. 32)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin souverain
/su.vʁɛ̃/
ou /su.və.ʁɛ̃/
souverains
/su.vʁɛ̃/
ou /su.və.ʁɛ̃/
Féminin souveraine
/su.vʁɛn/
ou /su.və.ʁɛn/
souveraines
/su.vʁɛn/
ou /su.və.ʁɛn/

souverain /su.vʁɛ̃/ genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?

  1. Celui, celle qui possède, en qui réside l’autorité souveraine.
    • Dans les démocraties, le peuple est le souverain.
    • La classe des propriétaires comprend le souverain, les possesseurs des terres et les décimateurs. Cette classe subsiste par le revenu ou produit net de la culture, qui lui est payé annuellement par la classe productive, […]. (François Quesnay, Analyse de la formule arithmétique du tableau économique de la distribution des dépenses annuelles d’une nation agricole, 1766)
    • (Par analogie)Mais Mirabeau était réellement l’âme de la Constituante. À la révolution il consacrait sa vie, et la puissance de ses arguments ; le souffle qui animait ses discours faisant de ce tribun le véritable souverain de la Chambre. (Alfred Barbou, Les trois Républiques françaises, 1879)
  2. (En particulier) (Par extension) Prince souverain, monarque.
    • Tous les souverains de la race normande avaient témoigné la partialité la plus marquée pour leurs sujets normands ; les lois […] avaient été fixées comme un joug sur le cou des habitants subjugués, surcroît féodal, des chaînes dont ils étaient chargés. (Walter Scott, Ivanhoé, traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Les personnes vraiment pieuses doivent se faire un devoir de prier pour l’Église et d’honorer leur évêque ; elles doivent aussi prier pour l’avantage spirituel et temporel de l’État, et honorer leur Souverain. (Vies des saints pour tous les jours de l’année, note de bas de page 526, 1846)
  3. (Histoire) Monnaie d’or d’Angleterre qui valait une livre sterling.
  4. (Œnologie) Grosse bouteille de vin.
  5. (Suisse) Le peuple.
    • Un référendum rejeté par le souverain qui avait accepté le projet par 55,8% des votants le 22 septembre.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]


Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Paronymes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]