envier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin invideo → voir in- et video.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

envier /ɑ̃.vje/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Désirer pour soi les avantages d’autrui.
    • Envier le bonheur, le calme, le repos, les succès d’autrui.
    • Pendant un demi-siècle, les bourgeoises de Pont-l‘Évêque envièrent à Mme Aubain sa servante Félicité. (Gustave Flaubert, Un cœur simple,)
  2. Souhaiter pour soi-même un bonheur, un avantage pareil à celui qu'un autre possède, mais sans être fâché qu’il en jouisse.
    • Thorsavn possède un hôpital moderne que lui envieraient bien des arrondissements de Paris et un Sanatorium pour les tuberculeux. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Cet homme n’est pas heureux, et cependant j’envie son bonheur. Dites-moi ce qu’il y a à répondre à cela, sinon que le bonheur est en nous, en chacun de nous, et que c’est le désir de ce qu’on n’a pas ! (Henri Barbusse, L’Enfer, 1908)
    • (Pronominal)[…], mais à Mervale les dix maisons, comme dix vieilles filles revêches, continueraient à s’épier, à s’envier, à s’enfoncer de plus en plus secrètes et solitaires, chaque mois davantage, […]. (Jean Rogissart, Mervale, p.16, Denoël, 1937)
  3. (Soutenu) Refuser à quelqu’un ce qu’il désire ou demande.
    • Ne m’enviez pas l’honneur de mourir avec vous.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Ancien français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Verbe 1) Du latin inviare.
(Verbe 2) Du latin invitare.

Verbe 1[modifier | modifier le wikicode]

envier /Prononciation ?/ transitif (conjugaison)

  1. Se mettre en route, se mettre en voie.
  2. Renvoyer.
  3. Plonger.
  4. Transmettre une nouvelle, faire savoir.

Variantes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 1[modifier | modifier le wikicode]

envier /Prononciation ?/ masculin

  1. (Infinitif pris substantivement) Envoi.

Verbe 2[modifier | modifier le wikicode]

envier /ɑ̃.vje/

  1. Inviter.
  2. Engager.
  3. Convier, défier, provoquer.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikicode]

envier /Prononciation ?/ masculin

  1. (Infinitif pris substantivement) Enchère.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle envier 1881, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg