envie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : en vie, envié

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin invidia.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
envie envies
/ɑ̃.vi/

envie /ɑ̃.vi/ féminin

  1. Chagrin ou haine que l’on ressent du bonheur, des succès, des avantages d’autrui.
    • On fait souvent vanité des passions même les plus criminelles ; mais l’envie est une passion timide et honteuse que l’on n’ose jamais avouer. (La Rochefoucauld, Maximes -1664)
    • L’envie est plus irréconciliable que la haine. (La Rochefoucauld, Maximes -1664)
    • Notre esprit d’envie, de méfiance et de dissensions nous empêchera, longtemps encore je le crains, de nous mettre d’accord ; […]. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité -1931)
    • Sa nomination lui attire l’envie de bien des gens.
  2. Désir de jouir d’un avantage pareil à celui d’autrui.
    • Votre sort, votre bonheur est digne d’envie.
  3. Désir, volonté.
    • Rien n’empêche tant d’être naturel que l’envie de le paraître. (La Rochefoucauld, Maximes -1664)
    • Des envies folles lui venaient de rosser Blanchette à coups de trique ; mais cela ne changerait rien à la situation, et, furibond il sacrait comme un païen pour se soulager un peu. (Louis Pergaud, L’Argument décisif, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Céline Thiébault était alors une jeune fille « bienfaisante », une de ces grandes filles brunes qui paraissent vingt ans au lieu de quinze, de celles qu’à la campagne on compare volontiers à une pouliche et que les hommes, vieux et jeunes, détaillent avec une basse envie, un violent désir. (Jean Rogissart, Hurtebise aux Griottes, 1954, p. 19)
    • Avoir envie, une extrême envie de dire, de savoir, d’apprendre, etc.
    • Je n’ai nulle envie de vous nuire.
    • Si l’envie lui en prend. L’envie lui a pris d’aller à Rome.
  4. L’odieux d’une chose.
    • De Mesmes n’avait rien oublié pour jeter sur moi toute l’envie de la collusion avec les ennemis de l’État. (Cardinal de Retz, II, 251)
  5. Besoin corporel.
    • Envie de manger, de boire.
  6. Petites portions de peau qui se détachent autour des ongles, et causent une assez vive douleur quand on les arrache.
  7. Tache de naissance sur la peau qu’on pensait ressembler aux objets dont la mère aurait eu envie pendant sa grossesse.
    • Les envies sont comme des nuées : on y voit ce que l’on veut. (Charles Bonnet, Consid. corps org. Œuvres, t. VI, p. 400, dans POUGENS)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Chagrin ou haine que l’on ressent du bonheur, des succès, des avantages d’autrui :

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe envier
Indicatif Présent j’envie
il/elle/on envie
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que j’envie
qu’il/elle/on envie
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
envie

envie /ɑ̃.vi/

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de envier.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de envier.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de envier.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de envier.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de envier.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]