succès

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : succes, succés

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du participe parfait passif successus (« celui ayant succédé ») , qui vient lui même de succedere (« aller sous, succéder »), du préfixe sub- (changé pour raison euphonique en suc-) et du verbe cedere, o, cessi, cessum, signifiant « s'avancer sous ».

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Invariable
succès
/syk.sɛ/

succès /syk.sɛ/ masculin

  1. Ce qui arrive à quelqu’un de conforme au but qu’il se proposait dans une affaire, dans une entreprise, dans un travail.
    • Le terrible, c’est que le succès dépendait maintenant uniquement du vote de ces deux olibrius, […]. (Louis Pergaud, Deux Électeurs sérieux, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • […] l’État entreprend d’autre part une propagande dont le succès aurait inévitablement pour résultat de vider cette contrée garonnaise de ses derniers progéniteurs. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité -1931)
    • Le succès de cette affaire est douteux. — Son expérience a eu un plein succès.
    • Tout dépend du succès qu’elle aura, du bon ou du mauvais succès qu’elle aura.
  2. (Absolument) Réussite de ce que l'on espérait et la gloire qui s'ensuit.
    • […]; les gens des hautes classes ont toujours estimé qu’ils avaient moins besoin d’être disciplinés moralement que leurs subordonnés, et c’est pour avoir fait de cette belle découverte la base de leur théologie, que des jésuites ont tant de succès dans la bourgeoisie contemporaine. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VII, La morale des producteurs, 1908, p.317)
    • Le succès lui venant du public des galeries, c’était à lui qu’elle s’adressait. (Francis Carco, L’Homme de Minuit, 1938)
    • […]; flétrissez aussi le charlatanisme de ces pseudo-virtuoses qui ont obtenu des succès apocryphes à New-York ou en Californie, et qui, précédés de réputations flambardes, à base de réclame, escortés de notices abracadabrantes, viennent défigurer sur nos grandes scènes lyriques des partitions dont elles ridiculisent la majesté par les exagérations de leur style exotique. (Stéphen de La Madelaine, Études pratiques de style vocal, T.1, 1868, p.18)
    • (Avec un verbe comme complément de nom : construction classique devenue rare.) Le nominalisme gagna toujours du terrain, ayant pour représentants célèbres, entre autres, Pierre d’Ailly et Buridan ; l’un réussit à devenir chancelier de l’Université de Paris, l’autre eut le succès d’en devenir recteur. (Émile Faguet, Initiation philosophique, deuxième partie, chapitre III ; Librairie Hachette et Cie, Paris, 1918, page 73.)
  3. Fort engouement d’un public ou de consommateurs pour quelque chose.
    • Son dernier livre a été un succès : 100.000 exemplaires.
    • Pour que le vol transatlantique soit un succès commercial, il faudra développer à la fois la vitesse et la sécurité. Seul l'avenir pourra résoudre ce problème. (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
  4. (Mercatique) Produit qui se vend bien.

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]