avantage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : avantagé

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Dérivé de avant avec le suffixe -age[1].

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
avantage avantages
/a.vɑ̃.taʒ/

avantage /a.vɑ̃.taʒ/ masculin

  1. Utilité ; profit ; faveur ; bénéfice.
    • En ce cas, la fille a sur le frère puiné un avantage qui consiste en ce qu'elle a la propriété de sa part, si elle se marie , tandis que le frère puîné n'a que l’usufruit de la sienne. (Art. 268 et 346). (Philippe-Antoine Merlin de Douai, Répertoire universel et raisonné de jurisprudence, 4e édition, Bruxelles, Tarlier, 1827, vol.17, p.564)
    • Un « muchacho » d'une dizaine d'années, […], essaya de me démontrer les inconvénients de voyager seul, les avantages incalculables de la vie à deux. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Les sulfatages précoces que beaucoup hésitaient à faire avaient pourtant l’avantage d'atteindre tous les organes de la vigne, notamment les mannes, c'est-à-dire les futurs raisins. (Philippe Roudier, Vignoble et vignerons du Bordelais (1850-1980), p.265, Presses universitaires de Bordeaux, 1994)
    • Il n’y a nul avantage pour moi dans le parti que vous me proposez.
    • Il n’y a aucun avantage à cela.
    • On lui a fait tous les avantages possibles.
    • La beauté, la santé, la bonne constitution sont de grands avantages de la nature.
    • Chaque chose a ses avantages et ses inconvénients.
    • Être habillé, coiffé à son avantage, être habillé, coiffé d’une manière qui ajoute à la beauté, à la grâce, à la bonne mine.
    • Prendre de l’avantage, son avantage pour monter à cheval, se servir de quelque petite hauteur, de quelque élévation pour monter plus facilement à cheval.
    • Il ne saurait plus monter à cheval sans avantage.
  2. Supériorité ; dessus.
    • Non, non, la constance n'est bonne que pour des ridicules ; toutes les belles ont droit de nous charmer, et l’avantage d'être rencontrée la première ne doit pas dérober aux autres les justes prétentions qu'elles ont toutes sur nos cœurs. (Molière, Dom Juan ou le Festin de pierre, acte I, scène II)
    • Dans ses combats, il a toujours eu l’avantage.
    • Vous avez sur lui cet avantage, que…
    • Les ennemis avaient l’avantage du lieu, du terrain, du nombre.
    • Perdre ses avantages.
    • Conserver, ménager, prendre ses avantages.
    • Faire à quelqu’un des avantages considérables.
    • Abuser de ses avantages.
    • Profiter de l’avantage qu’on a.
  3. (Militaire) Succès militaire, victoire.
    • Nos troupes remportèrent de grands avantages.
    • Notre armée ne sut pas profiter de l’avantage qu’elle avait obtenu.
  4. (Par extension) (Sport) Gain, point que marque un joueur après avoir été, auparavant, à égalité.
    • L’avantage du jeu.
    1. (Tennis) Score en faveur d'un des deux adversaires, immédiatement supérieur à 40 partout.
      • Avantage service, avantage relance, ou avantage + "nom du joueur".
  5. (Jeux) Handicap que donne le plus habile à celui qui l’est moins pour rendre la partie à peu près égale.
    • Je ne jouerai point avec lui s’il ne me donne de l’avantage.
    • Quel avantage vous donne-t-il, vous fait-il ?
  6. (Marine) Dessus.
    • Avoir l’avantage au vent, prendre l’avantage du vent, avoir, prendre le dessus du vent, relativement à un autre vaisseau.
  7. (Droit) Libéralité qui marque la prédilection pour celui à qui elle est faite. Ce que l’on donne à quelqu’un au-delà de ce qu’il pouvait exiger ou attendre.
    • Faire des avantages à l’un de ses enfants, de ses héritiers présomptifs.
    • Il a fait des avantages à sa femme, au détriment de ses enfants.
    • Ce mari a fait de grands avantages à sa femme par son contrat de mariage.
    • Avantage direct.
    • Avantage indirect.
    • Avantage prohibé.
  8. (Argot) (Au pluriel) Seins.
    • C’est trop petit ici : la société y sera comme les avantages de madame dans son corset. (Villemot)

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe avantager
Indicatif Présent j’avantage
il/elle/on avantage
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que j’avantage
qu’il/elle/on avantage
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
avantage

avantage /a.vɑ̃.taʒ/

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de avantager.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de avantager.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de avantager.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de avantager.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de avantager.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Ancien français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De avant avec le suffixe -age.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

avantage /Prononciation ?/ masculin

  1. Avance, saillie.
  2. Avance d'argent, arrhes.
  3. Pourboire, gratuité.
    • A l'avantage, sans rien payer.
  4. Provision qu'on emporte avec soi.
  5. Promesse.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg (avantage)