libéralité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(1213) Du latin liberalitas (« générosité, don »), lui-même issu de liberalis.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
libéralité libéralités
/li.be.ʁa.li.te/

libéralité /li.be.ʁa.li.te/ féminin

  1. Disposition à se montrer généreux, libéral.
    • La piété, les vertus, la libéralité et les mérites de l’étranger furent bientôt connus de toute la ville de Berlin, […]. (E. T. A. Hoffmann, Le Diable à Berlin, 1820, Traduit par Henry Egmont)
  2. (Droit) Don fait entre vifs ou par une disposition testamentaire.
    • La libéralité est l’acte par lequel une personne dispose à titre gratuit de tout ou partie de ses biens ou de ses droits au profit d’une autre personne.
      Il ne peut être fait de libéralité que par donation entre vifs ou par testament.
      (Article 893, Code civil, France, version en vigueur au 1er janvier 2007)
  3. Attitude de respect envers tout être humain.
    • Comparé à la libéralité et au confort de la vie ordinaire de l’époque, l’ordre de l’Empire romain, sous les Antonins, apparaît local et limité. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, page 407, Mercure de France, 1921)
Note[modifier | modifier le wikitexte]
Le Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (libéralité) indique : « La libéralité tient le milieu entre la prodigalité et l’avarice. »

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]