promesse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin promissa (« promesse »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

promesse féminin

  1. (Propre) Action de promettre ; ou résultat de cette action.
    • Mettez-vous en garde contre ces belles promesses, elles cachent souvent la plus infame des tromperies. (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • Et il réfléchissait. Ce qui est inintelligible, se dit-il, c’est la disproportion qui existe entre les promesses que Jésus lui fit et les résultats qu’elles obtinrent. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
  2. (Figuré) Ce que l'on espère obtenir.
    • Le talent, chez les hommes est donc à peu près, quant au moral, ce qu’est la beauté chez les femmes, une promesse. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Le curé de Melotte […] n’était plus craint. Ses foudres de carton, ses tonnerres lointains, l’évocation des bûchers infernaux, la promesse des félicités paradisiaques dans un éden, somme toute, passablement morne et fort problématique, ne faisaient plus guère frémir que quelques vieilles dévotes et les gosses de neuf à onze ans […]. (Louis Pergaud, Le Sermon difficile, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Parmi les fléaux qui s'abattent sur la vigne, le plus terrible, dans ses effets, est évidemment la grêle. Le vignoble est beau, et plein de promesses, et cinq minutes plus tard il n'en reste rien ; […]. (Sachez soigner vos vignes grêlées, dans Almanach de l'Agriculteur français - 1932, p. 59, éditions La Terre nationale)
  3. (Droit) Engagement à terme.
    • Il faudrait, en premier lieu, répandre parmi nous, par le perfectionnement des institutions de crédit, l'usage des billets, des promesses, des reconnaissances. C'est dire que nos banques devraient cesser de vivre sous l'empire d'un monopole aussi absolu qu'injuste et funeste. (Michel Gustave Partounau du Puynode, De la monnaie, du crédit et de l'impôt, page V, 1853)

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

    • _ Allez mec, c'est décidé, on va au cabaret vert !
    • _ Hum, j'ai l'impression que c'est une promesse d'ivrogne car tu es manifestement ivre"

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Italien[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
promessa
/pro.'mes.sa/
promesse
/pro.'mes.se/

promesse /pro.ˈmes.se/ féminin

  1. Pluriel de promessa.

Forme d’adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin promesso
/pro.'mes.so/
promessi
/pro.'mes.si/
Féminin promessa
/pro.'mes.sa/
promesse
/pro.'mes.se/

promesse /pro.ˈmes.se/

  1. Féminin pluriel de promesso.

Forme de nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin promesso
/pro.'mes.so/
promessi
/pro.'mes.si/
Féminin promessa
/pro.'mes.sa/
promesse
/pro.'mes.se/

promesse /pro.ˈmes.se/ genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?

  1. Féminin pluriel de promesso.

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Participe Présent
Passé
(féminin pluriel)
promesse

promesse /pro.ˈmes.se/

  1. Participe passé au féminin pluriel de promettere.

Néerlandais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

promesse /Prononciation ?/ féminin==== Faux-amis ====

  1. (Finance) promesse de paiement
  2. (Droit) reconnaissance de dette
  3. (Commerce) billet à ordre