provision

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Provision, provisión

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin provisio.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
provision provisions
/pʁɔ.vi.zjɔ̃/

provision /pʁɔ.vi.zjɔ̃/ féminin

  1. Réunion, faite par prévoyance, de choses nécessaires ou utiles, soit pour la subsistance d’une maison, d’une ville, d’une province, soit pour la défense d’une place de guerre.
    • Quatre heures après nous stoppions dans une clairière, décidés à renouveler la provision d'eau de la chaudière. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Vous devriez commander une provision de cierges de tout calibre qu'on allumerait devant le tabernacle ou la statue du Saint. (Jean Rogissart, Passantes d'Octobre, 1958)
    • Les provisions s’épuisèrent et l’équipage s’alimenta du produit de sa pêche. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 419, Mercure de France, 1921)
    • Il n’a besoin ni de vin ni de bois pour cette année, il en a sa provision.
    • La place est munie de toutes sortes de provisions de guerre et de bouche. Par extension,
    • Faire provision de livres, faire bonne provision de livres pour la campagne.
  2. (Figuré) Réserve, quantité, dose, en parlant des choses morales.
    • Ne cherchez pas à lui donner des ridicules, il en a déjà sa provision, bonne provision, une bonne provision.
    • Cet homme, au cours de ses lectures, a fait provision de lieux communs sur tous les sujets.
    • Il faut avoir une grande provision de patience.
  3. (Droit) Ce qui est adjugé préalablement à une partie, en attendant le jugement définitif, et sans préjudice des droits réciproques au principal.
    • On lui a adjugé une provision de six mille euros.
    • Sentence de provision.
    • Cet homme ayant été lésé a obtenu une provision de trois mille francs.
    • Gagner la provision.
  4. Somme remise en acompte à un mandataire pour couvrir les premiers frais d’une opération, d’un procès, etc.
    • Un avocat demande rarement moins de 500 euros HT de provision (soit 598 euros TTC).
    • Pour l'homme de loi prévoyant, une mince provision en liquide vaut mieux qu'un gros chèque sans provision. (Pierre Dac, Les Pensées, Éditions Saint-Germain-des Prés, 1972)
  5. (Commerce) (Finance) Somme déposée entre les mains de celui sur qui une lettre de change ou un chèque est tiré et qui doit suffire à en opérer le paiement.
    • Faire la provision d’une lettre de change.
    • Un chèque sans provision.
  6. (Comptabilité) Passif dont l'échéance ou le montant n'est pas fixé de façon précise.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin provisio.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
provision
/prə.ˈvɪ.ʒən/
provisions
/prə.ˈvɪ.ʒənz/

provision /prə.ˈvɪ.ʒən/

  1. Fourniture, ravitaillement.
  2. Condition.
  3. Provision.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Temps Forme
Infinitif to provision
/prə.ˈvɪ.ʒən/
Présent simple,
3e pers. sing.
provisions
/prə.ˈvɪ.ʒənz/
Prétérit provisioned
/prə.ˈvɪ.ʒənd/
Participe passé provisioned
/prə.ˈvɪ.ʒənd/
Participe présent provisioning
/prə.ˈvɪ.ʒən.ɪŋ/
voir conjugaison anglaise

provision /prə.ˈvɪ.ʒən/

  1. Approvisionner.
    • She provisioned for a long winter.
    • The quartermaster provisioned the troops with enough food to last for two months.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]