nécessaire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Necessaire

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin necessarius (même sens), qui lui-même dérive de necesse.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
nécessaire nécessaires
/ne.se.sɛʁ/
ou /ne.sɛ.sɛʁ/

nécessaire /ne.se.sɛʁ/ ou /ne.sɛ.sɛʁ/ masculin

  1. (Au singulier) Ce qui est utile et suffisant, qui permet de réaliser une chose. Le degré en-dessous d’indispensable.
    • Je vais faire le nécessaire.
    • Pour mener à bien cette affaire, j’ai fait le nécessaire.
  2. (Par extension) Un ensemble d’outils pour une tâche.
    • Voici le nécessaire pour effectuer cette réparation.
  3. (Au singulier) Tout ce qui est essentiel pour les besoins de la vie, par opposition au superflu.
    • Tant que l’homme ne fut pas capable de produire plus que le strict nécessaire à sa survivance, les vainqueurs ne pouvaient que mettre en fuite et massacrer les vaincus, et s’emparer des aliments récoltés. (Errico Malatesta, Le Programme anarchiste,)
    • Il s’est réduit, borné, restreint au nécessaire, au strict nécessaire.
    • Il faut s’occuper du nécessaire avant de songer à l’agréable.
  4. Sac, bagage contenant les objets nécessaires pour réaliser une chose.
    • un nécessaire de toilette.
    • un nécessaire de couture.
    • L’armoire vitrée devait être son fief avec quelques belles porcelaines jamais utilisées, ses manuels d’école, de chants, les jeux de famille, peut-être son panier de tricot, son nécessaire de couture. (Louison Dutoit, Le courage de la terre: 1950-2000, une paysanne raconte, Éditions d’en bas, 2004)
    • Le général […] leur fit voir ce que contenait sa cassette et son nécessaire de voyage. […]. Le nécessaire était en vermeil et contenait tout ce qui pouvait être utile pour la toilette et les repas. (Comtesse de Ségur, L’Auberge de l’Ange-Gardien, 1888)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Ensemble d’outils pour une tâche

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikitexte]

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
nécessaire nécessaires
/ne.se.sɛʁ/
ou /ne.sɛ.sɛʁ/

nécessaire /ne.se.sɛʁ/ ou /ne.sɛ.sɛʁ/ masculin et féminin identiques

  1. Qui permet de réaliser une tâche.
    • Mais, si l’eau est nécessaire pour produire la vapeur, le charbon est nécessaire pour vaporiser l’eau. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, Hetzel, 1892, chap.6)
    • […]; elle estime, comme G. de Molinari, que le progrès moral du prolétariat est aussi nécessaire que le progrès matériel de l’outillage, pour porter l’industrie moderne au niveau toujours plus élevé que la science technologique permet d’atteindre; […]. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VII, La morale des producteurs, 1908, p.324)
    • Je finis par me demander s’il avait les quelques sous nécessaires pour se payer un plumard. (Henry Miller, L’ancien combattant alcoolique au crâne en planche à lessive, dans Max et les Phagocytes, traduction par Jean-Claude Lefaure, éditions du Chêne, 1947)
    • Le calage voire l'étaiement du véhicule est une condition nécessaire à l'introduction de personnels dans le véhicule accidenté. (Pierre Carli, Urgences médico-chirurgicales de l'adulte, p.1528, Wolters Kluwer France, 2004)
    • Se dit aussi des personnes.
    • Un ministre, un général nécessaire.
    • Proverbialement,
    • Il n’y a pas d’homme nécessaire.
    • Cet homme s’est rendu nécessaire dans cette maison : Il s’y est rendu si utile ou si agréable qu’on pourrait difficilement s’y passer de ses conseils, de ses attentions, de sa société.
    • On dit, dans un sens analogue,
    • Cette personne m’est devenue nécessaire, m’est nécessaire.
    • C’est un mal nécessaire : Se dit de certaines choses qui ont de grands inconvénients, mais qui sont indispensables ou inévitables.
  2. (Philosophie) Qui ne peut pas ne pas être, par opposition à « contingent ».
    • L’homme pouvait ne pas exister, il n’est donc pas un être nécessaire.
    • Les lois nécessaires sont celles sans lesquelles l’univers ne saurait exister.
    • Les vérités qui s’imposent à la raison sont nécessaires'.
    • Causes nécessaires, agents nécessaires : Les causes et les agents qui n’agissent pas librement et qui produisent inévitablement leur effet.
    • Effet nécessaire : L’effet qui suit inévitablement la cause destinée à le produire.
    • La lumière est un effet nécessaire du soleil.
    • On dit dans le même sens :
    • Tirer une conséquence, une induction nécessaire.
    • C’est la suite nécessaire de ce principe.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Italien[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du français nécessaire.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Invariable
nécessaire
/nes.se.'sɛ.re/

nécessaire /nes.se.ˈsɛ.re/ féminin

  1. Nécessaire de toilette, de voyage, baise-en-ville.