inviter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin invito.

Verbe[modifier]

inviter /ɛ̃.vi.te/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Convier, prier de se trouver, de se rendre quelque part, d’assister à quelque cérémonie, etc.
    • De son chef, il descendait à la cave, remontait litres et carafes, invitait les amis qui passaient, même le gros Zidore, et cela se terminait habituellement par une cuite générale, dans laquelle tous roulaient sous la table. (Louis Pergaud, Un renseignement précis, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Inviter à dîner, au mariage de quelqu’un.
    • Il ne se trouva pas à la réunion parce qu’on ne l’avait pas invité.
  2. (Plus généralement) Engager, exciter à quelque chose.
    • Elle le salua sans lui parler, une simple inclination, un signe de sa main l’invitèrent à s'asseoir ; […]. (Marie-Jeanne Riccoboni, Histoire d’Ernestine, 1762, édition Œuvres complètes de Mme Riccoboni, tome I, Foucault, 1818)
    • Il faisait froid et pleuvait. Rattner et moi, empaquetés dans nos pardessus, nous l’invitions à remuer. (Henry Miller, L’ancien combattant alcoolique au crâne en planche à lessive, dans Max et les Phagocytes, traduction par Jean-Claude Lefaure, éditions du Chêne, 1947)
    • (Figuré) Le beau temps nous invite à la promenade. — La raison, le devoir, l’honneur vous invitent à faire cette démarche.
  3. (Par extension) Enjoindre à quelqu’un de faire une chose.
    • On l’invita à sortir.


s’inviter réfléchi 1er groupe (conjugaison)

  1. Venir sans y être convié
    • C’est lui-même qui s’est invité.
    • Ils s’invitent tour à tour à de petites réunions de famille.

Antonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]