pointe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : pointé

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du latin puncta, forme féminine de point.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pointe pointes
/pwɛ̃t/
Une pointe. (4)
Une pointe en Bretagne. (5)
D’argent à une pointe de gueules. (6)

pointe /pwɛ̃t/ féminin

  1. Extrémité piquante et aiguë de quelque chose que ce soit.
    • Je m’engageai dans la passe […]. Je devais agir avec prudence, car les pointes traîtresses du corail me guettaient sous la mer. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • En diminuant le diamètre de la virole, on pouvait en faire des pointes de flèche; en barbelant la pointe, on avait une arme de jet, un javelot. (Jules Toutain, Pro Alesia, Armand Colin, 1909, p.556)
    • Les pointes d’un compas. - La pointe d’un crayon. - Aiguiser, émousser la pointe d’un couteau.
    • (Figuré)La pointe de l’esprit.
  2. (Arts et métiers) Instrument de fer ou d’acier qui servent à différents usages.
    • A la Tène, on n’a trouvé que des pointes de lances et quelques menus objets en fer, alors que les armes ou outils (ciseaux, couteaux, etc.) de cuivre ont déjà des dimensions importantes. (Maurice Lecerf, Le Fer dans le monde, Payot, 1942)
    • Les sculpteurs se servent d’une pointe pour ébaucher leur ouvrage. - On trace des lignes avec une pointe sur le bois, sur le fer, sur la pierre. - Pointe à tracer.
    • Dans la gravure à l’eau-forte, on se sert d’une pointe d’acier pour dessiner sur le vernis dont la planche est enduite, et découvrir ainsi les parties où l’acide doit mordre.
  3. (Gravure) Manière d’opérer avec la pointe.
    • Pointe délicate, légère, etc.
  4. Petit clou long et mince, sans tête ou à tête très petite.
    • Les vitriers fixent les morceaux de verre avec des pointes. - La colle ne suffit pas pour faire tenir ce morceau de bois, il faut y mettre quelques pointes. - Fixer une planche avec de longues pointes.
  5. Bout, extrémité des choses qui vont diminuant.
    • M. Bernard, notaire, sortait de chez lui, à pointe d’aube […]. Il était entièrement vêtu de casimir noir, ainsi qu’il convient à un notaire. (Octave Mirbeau, La mort du chien ,)
    • C’était un homme de belle prestance, blond, l’œil profondément enfoncé sous l’arcade, le nez camard, les pointes de la moustache relevées à angle droit, et de longues mains blanches. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 146, Mercure de France, 1921)
    • La pointe des herbes. - Des pointes d’asperges. - La pointe d’un clocher. - La pointe d’une montagne, d’un rocher, d’un cap.
    • Il marche sur la pointe des pieds. - Il porte la pointe du pied en dehors. - Se dresser sur la pointe des pieds.
  6. (Par ellipse) (Danse) La pointe des pieds.
    • Danser sur les pointes, Faire des pointes.
  7. (Par ellipse) (Géographie) Espace de terre qui s’avance dans la mer.
    • Le lendemain je longeai la presqu’île de Taiarapu, la pointe de Tautira et le récif sur lequel le capitaine Cook avait bien failli perdre ses navires lors de son deuxième voyage. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Le ciel, clair au départ de Saint-Louis, devient brumeux vers Dakar. Nous apercevons dans un trou le feu de la pointe du Cap-Vert, à 4 heures. (Jean Mermoz, Mes Vols, p.84, Flammarion, 1937)
  8. (Militaire) Extrémité de l’aile d'un bataillon.
    • Avoir, tenir la pointe de l’aile droite, de l’aile gauche.
  9. (Par ellipse) (Sellerie) Une des parties qui forment le bas de l’arçon d’une selle.
    • Pointe de l’arçon.
  10. (Fortification) L’angle d'un bastion, le plus avancé du côté de la campagne.
    • Le canon des assiégeants avait abattu la pointe du bastion.
  11. (Électricité) Dépassement de courte durée ajoutée à un changement de voltage à sens unique.
  12. (Ferroviaire) Extrémité mobile d’une aiguille ferroviaire.
  13. (Héraldique) Partie basse de l’écu.
    • Pointe coupée d’or et d’azur. - La pointe chargée d’une tour d’argent.
  14. (Couture) Morceau d’étoffe ou de linge, taillé en pointe, que l’on coud sur les côtés d’une jupe ou d’une chemise de femme, entre le devant et le derrière, pour donner plus de tour, plus d’ampleur au vêtement.
  15. (Cuisine) Petite quantité d’un assaisonnement piquant et agréable.
    • Il manque à cette sauce une pointe de sel, de poivre, de vinaigre. - Une pointe d’ail.
  16. (Figuré) Un peu d'un sentiment.
    • Une pointe de jalousie. - Une pointe de dépit.
    • Il y a, dans ses paroles, une certaine pointe d’ironie qu’il est difficile de ne pas sentir.
  17. (Figuré) Trait d’esprit recherché, subtil, piquant.
    • Cet homme affecte de ne parler que par pointes, de dire toujours des pointes. - Lancer des pointes. - Mauvaise pointe. - Méchante pointe.'
    • Il répondit médiocrement aux pointes, calembours, mots à double entente, compliments et gaillardises que l’on se fit un devoir de lui décocher dès le potage. (Gustave Flaubert, Madame Bovary, 1867)'
  18. (Chasse) Vol d’un oiseau de proie qui s’élève vers le ciel.
    • L’oiseau fit la pointe et fondit tout d’un coup sur la perdrix.
  19. Fichu en forme de pointe.
    • Une pointe de soie, de dentelle.
  20. (Désuet) Lacet d'un vêtement.
    • Ce disant, il prêta aide au frère pour lier le nombre interminable de ses pointes, comme on appelait alors les lacets qui attachaient la culotte au pourpoint. (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Il ne put rien obtenir qu’à la pointe de l’épée. - Soutenir une chose à la pointe de l’épée.
  • Emporter une chose à la pointe de l’épée, (Figuré) L’emporter par un effort court et vigoureux.
  • coup de pointe, (Escrime) Coup porté avec la pointe du fleuret, de l’épée ou du sabre.
  • pointe de diamant
  • pointe de feu, (Chirurgie) Cautère pointu et, par extension, Petite brûlure faite par le cautère.
  • pointe sèche, pointe dont les graveurs se servent pour former, sur le cuivre nu, des traits fins et délicats.
Il y a de très belles pointes sèches de ce graveur.
Il partit à la pointe du jour, à la petite pointe du jour.
Il avait une pointe de vin quand il a dit cela.
La pointe de cette épigramme est heureuse.
Quand on a bien commencé, il faut suivre, pousser sa pointe. - L’accueil que lui fit cette jeune veuve l’enhardit à pousser sa pointe.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Clou :

Avancée de terre dans la mer :


Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]

Aide sur le thésaurus pointe figure dans les recueils de vocabulaire en français ayant pour thème : poinçon, asperge, chaussure, fourchette, dent, montagne.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe pointer
Indicatif Présent je pointe
il/elle/on pointe
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je pointe
qu’il/elle/on pointe
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
pointe

pointe /pwɛ̃t/

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de pointer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de pointer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de pointer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de pointer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de pointer.

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Emprunt au français.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

pointe /Prononciation ?/

  1. (Danse) Position où le danseur se lève sur la pointe des doigts de pied.

Gaélique irlandais[modifier | modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De l'anglais point.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

pointe /Prononciation ?/

  1. Point (lieu où l'on fournit un service).
    • Pointe luchtaithe. – Point recharge (pour voiture électrique).