campagne

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Campagne

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(1536) Campaigne, « vaste étendue de pays plat et découvert » (Clément Marot, Épître 45), (1671) campagne « champs et terres cultivées par opposition à la ville ».
Issu du normano-picard correspondant à l’ancien français champagne, champaigne, « vaste étendue de pays plat », progressivement éliminé en ce sens.
(1587) Campagne « terrain non fortifié où les troupes se déplacent en combattant » ; d’où se mettre en campagne. (xixe siècle) Extension du sens aux domaines politique et commercial.
L’hypothèse d’un emprunt à l’italien campagna dans le domaine militaire est plausible, étant donnée l’influence de l’Italie sur le vocabulaire militaire français au XVIe siècle, mais pas nécessaire étant donné l’existence des formes normano-picardes en ancien français.
Le normano-picard et l’italien sont issus du bas latin campania (« plaine, campagne »), qui a remplacé le latin classique campus (« champ, campagne agricole, campement, campagne militaire ») et qui dérive du latin campaneus (« de la campagne »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
campagne campagnes
/kɑ̃.paɲ/
La campagne (1) estivale en Belgique.
Un graphe par Charles Minard montrant les effectifs de la Grande Armée à l’aller et au retour de la campagne (4) de Russie, par l’épaisseur de la ligne.

campagne /kɑ̃.paɲ/ féminin

  1. Plaine, pays plat et découvert, considérée surtout par rapport à sa culture, à ses productions.
    • La grêle a désolé nos campagnes.
    • Des campagnes ravagées par la guerre.
    • Toute la campagne est inondée.
    • Mes fenêtres donnent sur la campagne.
  2. (Par extension) Région de production agricole, quel que soit son relief.
    • Ce coin de campagne agricole était tombé au pouvoir d’une bande de malandrins que commandait un certain Bill Gore […] (H. G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908, traduit en 1910 par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, Mercure de France, éd. 1921, p. 428)
    • Presque partout dans le département, l’abandon des campagnes a causé un recul de l’olivier et parfois même de la vigne, submergés par la croissance spontanée des pins. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le Problème de la natalité, 1931)
    • Un rude hiver s’est abattu sur la campagne bourguignonne : les quelques arpents de vigne qui font vivre la famille ont gelé. (Rosa Moussaoui, Zéphyrin Camélinat (1840-1932) Un long chemin, 
de la commune au communisme, dans L’Humanité, 7 septembre 2011)
    1. Étendue plane par opposition avec les hauteurs et les endroits boisés où la culture est difficile.
      • La campagne romaine.
    2. Zone rurale, par opposition à la ville.
      • Quelles fonctions plus pénibles et plus dispendieuses que celles de capitaine et de chef de bataillon de la garde nationale, dans une commune de campagne ? (François-Vincent Raspail, Organisation ruineuse ou féconde de la dépense, dans Le Réformateur, 5 février 1835)
      • De tous les pays circonvoisins, des campagnes et des villes, malades et infirmes, paralytiques, culs-de-jatte et pieds-bots accouraient dans des carrioles, dans des calèches, sur des ânes, sur leurs moignons calleux. (Octave Mirbeau, Rabalan)
      • J’adore cette vie plus simple que tu mènes à la campagne, loin de nos potins et de nos jalousies. (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans « Trois contes de l’Amour et de la Mort », 1940)
      • Mais ce n’est pas seulement cela, cette fanfare qui retentit dans les pierres de la ville… Quand j’étais petit, à la campagne où j’ai été élevé, j’entendais cette sonnerie, au loin, sur les chemins des bois et du château. (Henri Barbusse, L’Enfer, 1908)
      • Céline Thiébault était alors une jeune fille « bienfaisante », une de ces grandes filles brunes qui paraissent vingt ans au lieu de quinze, de celles qu’à la campagne on compare volontiers à une pouliche et que les hommes, vieux et jeunes, détaillent avec une basse envie, un violent désir. (Jean Rogissart, Hurtebise aux Griottes, 1954, p. 19)
  3. (Militaire) Terrain où guerroyer, par opposition aux lieux fortifiés.
    • Avant de le quitter, le capitaine Romiati alla explorer les campagnes environnantes et ne découvrit rien d’alarmant. (Jacques Mortane, Missions spéciales, 1933, p. 273)
    • Tenir la campagne, être maître de la campagne : Être maître du pays, forcer l’ennemi à se retirer dans ses places.
  4. (Par extension) Mouvement, action des troupes en terrain découvert.
    • Bonassar chercha ensuite à nous persuader qu’il serait impossible de se procurer du bois de sandal, à moins que cette ligue formidable ne fût vaincue par la force de notre mousqueterie. En conséquence, il pria notre commandant de se joindre à lui pour entreprendre une nouvelle campagne. (Dillon, Voyage dans la mer du sud, Revue des Deux Mondes, tome 1, 1830)
    • Personne n’ignore ce que fut cette aventureuse campagne du général Skobeleff contre les peuplades turkomènes —campagne dont la création du chemin de fer transcaspien assura le succès définitif. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, Hetzel, 1892, chap. 5)
    • La généralité des Américains s’imaginaient la guerre d’après les campagnes limitées, avantageuses et pittoresques, qui avaient eu lieu autrefois. (H. G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908, traduit en 1910 par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, Mercure de France, éd. 1921, p. 211)
    • Tenue de campagne : Habillement spécial des troupes qui vont à la guerre ou aux manœuvres.
    • Pièces de campagne : Pièces légères d’artillerie qu’on mène aisément en campagne.
    • Artillerie de campagne.
  5. Opérations accomplies par une armée pendant une année, une saison.
    • […] ce que je voyais de plus clair, c’est que nous allions bientôt avoir une nouvelle conscription, comme après toutes les campagnes, et que cette fois les boiteux pourraient bien en être. (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
  6. (Par analogie) Ensemble d’activités menées pendant une période limitée et mettant en œuvre un maximum de moyens en vue d’un résultat précis et concerté.
    1. Entreprise ayant un caractère agressif ou de propagande.
      • On a vu la Franc-Maçonnerie collaborer aux campagnes anti-conceptionnelles. (Abbé Paul Buysse, Vers la Foi catholique : L’Église de Jésus, 1926, p. 188)
      • On a fait contre lui ou en sa faveur une campagne de presse.
    2. (Politique) Ensemble des opérations de propagande qui précèdent une élection ou un référendum.
      • La campagne de tel candidat est menée de main de maître.
      • Il faudrait organiser une campagne pour saisir l’opinion.
    3. (Mercatique) Série de démarches publicitaires pour convaincre l’opinion des consommateurs.
      • Une campagne publicitaire.
  7. Série de représentations données dans une ville par une troupe de comédiens durant la saison où le théâtre est ouvert.
    • La campagne de cette année a été fructueuse.
  8. (Marine) Voyage sur mer.
    • Peu de temps après notre départ, Jan-Mayen nous prévint qu’un des derniers phoquiers revenus du Groenland en Norvège, fin juin, sa campagne de chasse terminée, annonçait que les conditions des glaces étaient celles d’une année moyenne […] (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Campagne d’observation, de croisière, de découverte.
    • Une campagne commence au temps de l’armement d’un vaisseau et finit à son désarmement.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

  • Il s’est mis en campagne depuis hier pour découvrir la demeure de cette personne.
  • Il s’est mis en campagne pour pousser sa candidature.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Italien[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
campagna
/kam.ˈpa.ɲa/
campagne
/kam.ˈpa.ɲe/

campagne /kam.ˈpa.ɲe/ féminin

  1. Pluriel de campagna.

Néerlandais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Date à préciser) Du français campagne.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

campagne /Prononciation ?/

  1. Campagne.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

  • Pays-Bas : écouter « campagne »