fortifier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin fortificare.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

fortifier /fɔʁ.ti.fje/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Rendre fort, plus fort, robuste, plus robuste.
    • L’exercice fortifie le corps. - Cet enfant se fortifie tous les jours.
      • (Figuré)Alors elle s’enveloppa complètement de son voile, […], fortifiant, ou du moins essayant de fortifier son âme non seulement contre les dangers imminents qui menaçaient du dehors, mais aussi contre les sentiments intérieurs qui assaillaient son cœur malgré elle.(Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  2. (Figuré) Faire persister, affermir.
    • Fortifier quelqu’un dans une résolution. - Le temps fortifie l’amitié.
  3. (En particulier) (Militaire) Munir d’ouvrages de défense.
    • Les seigneurs, […], avaient maintenant repris leur ancienne licence dans toute son étendue, méprisant la faible intervention du Conseil d’État d’Angleterre, fortifiant leurs châteaux, augmentant le nombre des gens qui relevaient d’eux, réduisant tout ce qui les entourait à une sorte de vasselage, …. (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • En attendant, les insurgés employèrent la journée du lendemain à se fortifier dans les casernes de l’artillerie, décidés à s’y défendre contre les troupes du gouvernement. (Anonyme, Mexique.- Situation des partis, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]