acier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : acièr

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin acies (« pointe »), via l’ancien français acer.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
acier aciers
/a.sje/
Câble d’acier (treuil de mine) (1)

acier /a.sje/ masculin

  1. (Chimie) (Métallurgie) Alliage de fer et de carbone, dont la proportion de celui-ci ne dépasse pas 1,7%, susceptible d’acquérir, par certains procédés, un grand degré de dureté.
    • Tout cela est neuf ; le cuivre et l’acier de la locomotive reluisent, les voitures sont éclatantes, […]. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, Hetzel, 1892, chap.5)
    • Le gréement dormant en fil d'acier galvanisé, peut supporter un effort de dix tonnes sans se rompre. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • L’industrie moderne, après de nombreuses tentatives, est parvenue à obtenir des aciers dits antirouilles, absolument inoxydables. (Maurice Lecerf, Le Fer dans le monde, Payot, 1942)
    • La température à laquelle le kérosène brûle est suffisante pour faire perdre à l’acier environ 75 % de sa force. (Louis Dubé, L’argument déterminant et les théories du complot, dans Le Québec sceptique, n° 67, p.5, automne 2008)
  2. (Par métonymie) Industrie et commerce de cet alliage.
    • Les géants de l’acier ont détrôné les rois du pétrole en 2004. […]. Les dix hommes d'affaires qui se sont le plus enrichis l'an dernier détiennent tous des parts dans les sociétés métallurgiques. (Pascal Airault, Russie : les magnats de l'acier roulent sur l'or, Jeuneafrique.com, 14 février 2005)
  3. (Figuré) Quelque chose de très dur, résistant.
    • Des muscles d’acier.
    • Un cœur d’acier.


Note[modifier | modifier le wikitexte]
Représentations polychrome et monochrome de « d’acier ».

(Héraldique) Utilisée en blasonnement, l’expression « d’acier » est une locution adjectivale qui indique la couleur grise d’un élément du blason.
  • par exemple « […] au champ d’acier […] »
    s'interprète « […] un champ de couleur grise […] ». Voir aussi couleur héraldique sur Wikipédia Article sur Wikipédia
    (notamment la décision sur la terminologie à employer entre couleur et émail).


Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Hyperonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Hyponymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Occitan[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin acies.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

acier /aˈsje/ masculin

  1. (provençal), (limousin) Acier (alliage).

Variantes dialectales[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]