gris

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Griš, grîs

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De l'ancien bas francique *grīs (cf. néerlandais grijs), apparenté au bas-allemand gries « chenu, gris blanchâtre », au frison de l'Ouest griis. La forme griseus en latin médiéval a donné l'italien grigio.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Invariable
gris
/ɡʁi/

gris /ɡʁi/ masculin invariable

  1. La couleur grise. C’est en théorie un mélange de blanc et de noir mais le gris est considéré comme une couleur, intermédiaire entre le blanc et le noir.
    • […], ces infortunés, depuis les temps les plus anciens, se sont évertués à épierrer ces immensités du Causse, ces plateaux calcaires que leur industrie mal rétribuée a compartimenté de murets innombrables d’un gris bleuâtre. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité -1931)
    • Cependant, tout de gris habillé pour être moins aisément distingué des choses, Kinkin longeait les murs et les haies, […]. (Louis Pergaud, L’Évasion de Kinkin, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Le coucher de soleil est d’un gris inquiétant et de gros nuages noirs s’accumulent vers l’occident. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  2. (Par ellipse) Vin gris.
    • Belle gamme de vins qui va du célèbre gris de Toul jusqu’à un Chardonnay parfaitement adapté. Le gris est d’une belle couleur saumon et possède des arômes délicats de fruits. (Guide Ellébore: Vins, vignoble et vignerons, 2007)
  3. (Populaire) Tabac scaferlati qui est vendu emballé dans un papier gris.
    • Il roulait ses cigarettes avec du gris.
  4. (Désuet) Fourrure de l’écureuil, dite « petit-gris ».
    • Un manteau en gris.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

         
Couleurs dérivées
gris acier  : couleur de l’acier poli : gris clair.  
gris anthracite  : couleur de l’anthracite : gris neutre très sombre.  
gris brun  : gris tirant légèrement sur le brun.  
gris fer  : couleur du fer, gris moyen terne.  
gris de lin  : couleur de la filasse de lin, gris violâtre.  
gris de maure  : papillon de nuit et couleur gris brun foncé.  
gris de Payne  : référence en aquarelle, gris moyen tirant sur le bleu.  
gris perle  : gris doux neutre à très légèrement verdâtre (→ voir perle)  
gris souris  : gris moyen doux (→ voir souris).  
gris taupe  : gris foncé brunâtre.(→ voir taupe).  
gris tourdille  : robe de cheval gris jaunâtre.(→ voir tourdille).  
gris tourterelle  : gris légèrement rosé.(→ voir tourterelle).  

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin gris
/ɡʁi/
Féminin grise
/ɡʁiz/
grises
/ɡʁiz/

gris /ɡʁi/Note : Les noms des gris dérivés s’utilisent aussi comme adjectifs de couleur invariables : Une chemise gris perle ; une étoffe gris de lin.

  1. De couleur grise, entre le blanc et le noir.
    • Son pelage gris blaireau est représenté à peu près sur tous les individus. (Vincent Bravat, Essai sur la race bovine gasconne)
    • Dès l'automne, la Fougère Aigle aux frondes desséchées attriste de sa teinte rouille la tonalité déjà grise de l'ensemble. (Gustave Malcuit, Contributions à l'étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises, les associations végétales de la vallée de La Lanterne, thèse de doctorat, Soc. d'édit. du Nord, 1929, p.132)
  2. (Météorologie) (Familier) Nuageux.
    • Il fait un temps gris ou, simplement, Il fait gris  : le temps est couvert et un peu frais.
  3. Qualifie cette couleur unie de robe de chevaux.
    • Un cheval gris
  4. (Figuré) Terne ; triste.
    • Un style gris, une ville grise, un paysage gris .
  5. (Familier) Un peu saoul.
    • Eh bien ! puisque tu es sorcier, s’écria le monarque gris d’admiration et de faro, il faut que, par-dessus le marché, tu nous remplisses trois sacs de malices ! (Charles Deulin, Manneken-Pis)
    • Vous allez me griser ! […] Puis, reprenant ses idées antérieures sans transition, à la manière des gens gris, il s’écria […] (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • La malheureuse était grise et il allait falloir bientôt la transporter dans une salle du premier pour l’y laisser cuver son vin. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, 1927)

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

(5)

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Ancien occitan[modifier | modifier le wikitexte]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

gris masculin

  1. Gris.
  2. Irrité.
  3. Vieux, à cheveux gris.

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l'Europe latine, 1838-1844

Catalan[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

gris /Prononciation ?/

  1. Gris.

Danois[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du vieux-norrois gríss.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

gris /Prononciation ?/ masculin

  1. Cochon, porc.
  2. Cochonnet, goret.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Espagnol[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

gris /ɡɾis/ masculin et féminin identiques (pluriel : grises /ɡɾis.es/)

  1. Relatif à la couleur grise.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

gris /ɡɾis/ masculin (pluriel : grises /ɡɾis.es/)

  1. La couleur grise.

Norvégien[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du vieux-norrois gríss.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Indéfini gris griser
Défini grisen grisene

gris /Prononciation ?/ masculin et féminin identiques

  1. Cochon, porc.
    • Heldiggris: Littéralement « chance de cochon, veinard, chanceux », car dans le Nord de l’Europe et surtout en Scandinavie, le cochon est un animal porte-bonheur → voir heldig

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Occitan[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

gris /Prononciation ?/ (féminin : grisa) (graphie normalisée)

  1. Gris.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

gris /Prononciation ?/ (graphie normalisée) masculin

  1. Gris.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Suédois[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du vieux-norrois gríss.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

gris /ɡriːs/ commun

  1. Cochon, porc.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

  •  : écouter « gris »