tabac

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Nom 1) De l’espagnol tabaco qui est un emprunt de l’arawak de Cuba et Haïti. Pendant le XVIe siècle, le mot espagnol est emprunté tel quel en français en concurrence avec pétun, issu du tupi. Dès le début du XVIIe, la forme tabac s’impose.
(Nom 2) (xixe siècle) Déverbal de tabasser, dérivé d'un radical tab (→ voir taper) qui en fait peu ou prou l’équivalent de tapage ; comparez, à ce titre, la dérivation en /ɡ/ de tabac dans les formes tabagique, tabagisme qui a pu jouer un rôle dans l'assimilation du dérivé de tabasser avec la plante américaine.

Nom commun 1[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
tabac tabacs
/ta.ba/

tabac /ta.ba/ masculin

Plant de tabac rustique (1).
Tabac à rouler (2).
Un tabac (5).
  1. (Botanique) Plante herbacée du genre botanique Nicotiana de la famille des Solanacées, originaire des Amériques, qui est cultivée pour ses grandes feuilles dont on extrait le tabac à fumer, priser ou à chiquer.
    • Mais cette perte a été largement compensée par l'extension des plantations de tabac (…) et par le rendement actuel de l’industrie résinière. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité -1931)
  2. Préparation obtenue par séchage et légère fermentation des feuilles de cette plante.
    • Comme elle tire sa tabatière, Tantôt lui demande une prise; c’est du tabac à la menthe. (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
    • Il fut reconnu, plus tard, que les tabacs de Morlaix étaient mal travaillés et qu’aux ateliers royaux de cette ville, la mouillade des feuilles était faite avec de l’eau de mer très sale, puisée dans le port vaseux. (Étienne Dupont, Le vieux Saint-Malo : Les Corsaires chez eux, Édouard Champion, 1929, p.121)
    • Chiquant du tabac et recrachant entre ses dents gâtées des jets de salive marron, son père explosa de colère, […]. (Catherine Fourgeau, Dobadjo: la première épouse, L'Harmattan, 2000, p.239)
  3. Fait de fumer le tabac, tabagie.
    • J’ai pris une résolution : demain, j’arrête le tabac.
  4. Couleur brun roux. #9F551E
  5. (France) Abrégé pour bar-tabac ou bureau de tabac.
    • Après leur numéro, les acrobates s’étaient installés au tabac où il avaient fixé rendez-vous au manager des girls. (Francis Carco, L’Homme de Minuit, 1938)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]

Holonymes[modifier | modifier le wikicode]

Méronymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
tabac tabacs
/ta.ba/

tabac /ta.ba/ masculin

  1. (Populaire) Violente bataille, rixe, bagarre.
    • Il va y avoir du tabac ce soir !

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Catalan[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

tabac /Prononciation ?/

  1. Tabac.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]