visage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Visage

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Avec le suffixe -age, de l’ancien français vis (« visage »), usuel jusqu’au quinzième siècle, encore vivant dans vis-à-vis (« face à face »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
visage visages
/vi.zaʒ/

visage /vi.zaʒ/ masculin

  1. (Anatomie) Face humaine ; partie antérieure de la tête, qui comprend le front, les yeux, le nez, les joues, la bouche, le menton et les oreilles.
    • J’aperçois, dans le décor que la pénombre commence à envahir, le modelé de mon front, l’ovale de mon visage et, sous ma paupière clignante, mon regard par lequel j’entre en moi comme dans un tombeau. (Henri Barbusse, L’Enfer, 1908)
    • Il serait délicat d’insister sur l’apparence regrettable qu’ont prise certains visages féminin qui ont été trop longtemps exposés aux attaques des fards ; ceux-ci ont pu à un certain moment donner un éclat particulier au visage, mais ils l’ont souvent irrémédiablement flétri. (Marcel Hégelbacher; La Parfumerie et la Savonnerie., 1924, p. 126)
    • Le grand air de l’Océan mordait notre visage avec une violence telle que nous avons dû, à plusieurs reprises, étaler sur les joues et le nez de la vaseline, dont nous nous étions munis. (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
    • Une expression matoise parcouru le visage de l’homme aux lunettes noires sans qu'il me fût possible d'en deviner la cause. (Francis Carco, Les hommes en cage, Albin Michel, 1936, p.79)
    • Coupé par un immense béret, son petit visage bien rasé, triangulaire et anguleux comme celui d’un fennec, souriait. (Henri Alleg, La Question, 1957)
  2. (Par extension) Son air ; son expression.
    • Il me semble n’y avoir vu encore que des visages effarouchés ou rébarbatifs. Peut-être aussi les Parisiens ont-ils peur de l’orage. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
    • Son visage portait les marques de la plus profonde perplexité et, visiblement, il se demandait si Tacherot ne se moquait pas un peu de lui. (Victor Méric, Les compagnons de l’Escopette, 1930, p. 76)
    • Par un mystérieux tour de force, il avait réussi à se raser et à lisser ses cheveux dorés. Son visage était tout à fait séraphique. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, page 262, Mercure de France, 1921)
  3. (Par extension) Aspect d’une chose.
    • Je percevais au tremblement de leur voix, au miel de leurs paroles, cette terrible servitude qui les liait à ce qu’on nomme l’amour, d’un mot trop doux parce qu’on ne veut pas lui donner son véritable visage de bestialité et d’animalité. (Jean Rogissart, Hurtebise aux Griottes, 1954, p. 32)
    • La guerre prend un double visage : elle est en même temps une guerre de position et une guerre de mouvement. (François Roth, La Guerre de 70, Fayard, 1990)
  4. La personne même, en tant qu’on la connaît par le visage.
    • Henri, d’une investigation prompte, examinait les tablées. Pas un visage connu. (Victor Méric, Les compagnons de l’Escopette, 1930, p.11)
  5. (Par extension) (Figuré) Ensemble des traits moraux caractéristiques d’une personne, d’une nation, etc.
    • Cet historien n’a pas représenté tel pays sous son vrai visage.
Un visage d’homme.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Face humaine :
Son expression :

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Holonymes[modifier | modifier le wikicode]

(1) :

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]