mémoire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : memoire

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin memoria (« mémoire »), de mĕmŏr, -ŏris (adj. « qui se souvient » ).

Nom commun 1[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
mémoire mémoires
/me.mwaʁ/
Le cerveau est le siège de la mémoire (1).
Sculpture au camp de concentration nazi de Dachau à la mémoire (3) des victimes du camp.

mémoire /me.mwaʁ/ féminin

  1. Capacité à retenir, conserver et rappeler de nombreuses informations antérieures.
    • […] elle se contenta de regarder les adresses, comme si à l’inspection de ces seules adresses sa mémoire lui rappelait ce que contenaient ces lettres ; […]. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
    • Des nuits entières, durant un mois, j’ai entendu hurler des hommes que l’on torturait, et leurs cris résonnent pour toujours dans ma mémoire. (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • D'après les plus récentes recherches, la conscience humaine serait le résultat d'un processus de rétroaction entre la partie analytique du cerveau et la mémoire à très court terme. (Pierre Cloutier, À la recherche de l'âme, dans Le Québec Sceptique, n° 35, page 38, automne 1995)
    • Mettez, imprimez, gravez, gardez cela dans votre mémoire.
    • Il sera toujours présent à ma mémoire.
    • Vous avez la mémoire courte.
    • Ma mémoire m’a trahi.
    • Il me vient, il me revient en mémoire.
    • Remettre quelque chose en mémoire à quelqu’un.
    • Il se charge la mémoire de tant de choses.
    • Repasser quelque chose dans sa mémoire.
    • Exercer, cultiver sa mémoire.
    • Rafraîchir la mémoire.
    • Écrire quelque chose de mémoire.
    • Réciter des vers de mémoire.
    • Jouer un morceau de musique, l’exécuter de mémoire.
    • Avoir la mémoire des mots, des noms propres, des personnes, des faits, des sons, etc., Se rappeler particulièrement bien les mots, les noms propres, les personnes, etc.
    • Mémoire locale, Celle qui retient particulièrement la disposition et l’état des lieux et des choses.
    • Mémoire artificielle, Mnémonique, méthode destinée à aider la mémoire naturelle.
    • La mémoire artificielle était fort en usage chez les anciens.
  2. Action de se souvenir.
    • Je n’ai pas de mémoire de cela.
    • J’en ai perdu, j’en conserverai, j’en garderai toujours la mémoire.
    • Je vous rafraîchirai la mémoire.
    • La mémoire de ses grandes actions ne mourra jamais.
    • Il vivra dans la mémoire de tous les siècles.
    • Il n’en est plus de mémoire, il n’en est plus mémoire.
    • Il a fait des choses dignes de mémoire, d’une mémoire éternelle.
    • Abolir, éteindre, renouveler la mémoire de quelque chose.
  3. Réputation, souvenir que laisse une personne après sa mort.
    • La mémoire des bienfaiteurs de l’humanité doit être éternelle.
    • La mémoire des tyrans est odieuse.
    • Cela est injurieux pour la mémoire d’un tel.
    • Épargner la mémoire des morts.
    • Sa mémoire est en honneur, en exécration.
    • Veiller sur la mémoire de quelqu’un.
    • Rendre, décerner des honneurs à la mémoire d’un grand homme.
    • Cette action ternit, souille sa mémoire.
    • Calomnier la mémoire de quelqu’un.
    • Faire le procès à la mémoire d’un homme; chérir, honorer, flétrir sa mémoire.
    • Réhabiliter la mémoire d’un défunt, faire annuler, par voie de revision, le jugement qui l’a condamné.
    • Tel prince d’heureuse mémoire, de vertueuse mémoire, de glorieuse mémoire, formule employée, en parlant d’un prince qui s’est illustré par ses vertus ou par ses victoires.
    • Un personnage de fâcheuse mémoire.
  4. Etat des sommes dues à un entrepreneur.
  5. Commémoration.
    • L’église fait aujourd’hui mémoire de tel saint.
  6. (Technologie) Dispositif comportant au moins 2 états et qui, suite à action le faisant changer d’état, conserve ce nouvel état pendant une durée généralement indéterminée.

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode]

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
mémoire mémoires
/me.mwaʁ/
Mémoires de Benjamin Franklin. (5)

mémoire /me.mwaʁ/ masculin

  1. Écrit sommaire qu’on remet à quelqu’un pour le faire ressouvenir de quelque chose, ou pour lui donner des instructions sur quelque affaire.
    • Donnez-moi, remettez-moi un mémoire sur votre affaire, si vous voulez que je m’en occupe.
    • Dresser, rédiger un mémoire sur une affaire.
  2. Factum, ouvrage imprimé contenant les faits et les moyens d’une cause qui doit être jugée.
    • Faire signifier un mémoire.
  3. Récapitulatif des sommes dues à un fournisseur ou dues par un client.
    • Mémoire de frais, de dépens.
    • Le mémoire d’un plombier, d’un charpentier, d’un maçon.
    • Ah ! monsieur Sermet, préparez-moi un mandat pour Bourrel le maçon, vous savez bien, la réparation de la fontaine. Voilà son mémoire. Fourniture d’un sac de ciment. Sept heures de travail. (Pierre Gamarra, Le Maître d’école, chapitre VI ; Éditeurs Français Réunis, Paris, 1955)
    • Remettre un mémoire.
    • L’architecte a réglé le mémoire de l’entrepreneur.
  4. Dissertation sur quelque objet de science, d’érudition, de littérature, etc.
    • L'objet principal du Mémoire de M. de Bonnard, est l'étude de cette superposition brusque, à la pointe septentrionale et sur la pente orientale du Morvand, […]. (Bulletin de la Société philomathique de Paris, 1824, p.135)
    • Le présent mémoire constitue donc le premier essai phytosociologique entrepris sur la flore d'une de nos plus intéressantes vallées sous-vosgiennes. (Gustave Malcuit, Contributions à l'étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises, les associations végétales de la vallée de La Lanterne, thèse de doctorat, Soc. d'édit. du Nord, 1929, p.4)
    • Je n’insiste pas, car il existe des ouvrages sur ces questions, tels l’important mémoire de De Candolle et les travaux de A. Chevalier. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.97)
  5. Autobiographie écrite par une personne sur sa vie, généralement plus publique que privée.
    • Il est très difficile de savoir dans quelle mesure les foules se sont émues des événements politiques de leur temps (bien entendu, je laisse de côté les mouvements proprement populaires). Les foules n’écrivent pas leurs mémoires et ceux qui rédigent les leurs ne parlent guère d’elles. (Julien Benda, La trahison des clercs, 1927, éd. 1946)

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]