humain

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin humanus, de même sens.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin humain
/y.mɛ̃/
humains
/y.mɛ̃/
Féminin humaine
/y.mɛn/
humaines
/y.mɛn/

humain /y.mɛ̃/

  1. Relatif à l’espèce humaine.
    • Aucune forme humaine ne surgit entre les halliers, aucun bruit humain ne m’arrive. Partout le silence et partout la solitude ! (Octave Mirbeau, Le Tripot aux champs, Le Journal, 27 septembre 1896)
    • Lorsque l’on ne peut faire autrement que d’affronter le mauvais temps, les forces humaines se décuplent et l’esprit devient plus clairvoyant. (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
    • La justice, en tant qu’elle veut l’inviolabilité de la personne humaine par le seul fait qu’elle est humaine, ne saurait considérer l’homme que dans l’abstrait. (Julien Benda, La trahison des clercs : Appendice des valeurs cléricales, 1927, éd. 1946)
    • Elle se passa les doigts sur les paupières, les yeux reprirent une expression humaine comme si elle revenait d’une pâmoison. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, 1958)
    • Le rationalisme cartésien et l’ère nouvelle de la science du xviie siècle ont marqué la fin du Moyen Âge et du monopole de l’Église sur les entreprises humaines. (P.J. Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduit par Odette Guitard, 1992, p. 121)
    • Confucius était un moraliste qui se méfiait de l’intelligence ; le terre à terre des relations humaines lui plaisait mieux que la spéculation ondoyante. (Paul Demiéville, La montagne dans l'art littéraire chinois, dans Choix d'études sinologiques (1921-1970), p.364, BRILL, 1973)
  2. Qui est sensible à la pitié, secourable, bienfaisant.
    • Cet homme est très humain et fort sensible aux misères d’autrui.
    • Je ne connais pas de cœur plus humain.
    • Avoir, montrer des sentiments humains.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

  • n’avoir rien d’humain : être dur et impitoyable.
  • ne pas avoir figure humaine, forme humaine : être mal fait, difforme; ou être extrêmement défiguré par quelque accident, par quelque maladie.
  • Lettres humaines : La connaissance de la grammaire, de la poésie, de la théorique, de l’histoire, de l’antiquité et des auteurs anciens qui en traitent : Les humanités.
  • plus qu’humain : Ce qui excède la portée ordinaire de l’homme.
  • Les choses humaines, Les affaires du monde, toutes les choses auxquelles l’homme est sujet, les accidents qui arrivent dans la vie.
  • Moyens humains, voies humaines. Tous les moyens, toutes les voies dont les hommes peuvent se servir.
  • Cela est humain, bien humain, Cela est bien en conformité avec la nature de l’homme.
  • Prudence humaine: Prudence qui est inspirée par l’intérêt personnel plutôt que par le sentiment du devoir.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
humain humains
/y.mɛ̃/
Deux humains adultes.

humain /y.mɛ̃/ masculin

  1. Être vivant qui fait partie de l’espèce humaine.
    • J’étais un animal traqué, je ne comprenais plus rien aux humains. (Marie Cardinal, Les mots pour le dire, Livre de Poche, p. 97)
  2. (Au pluriel) L’humanité dans son ensemble.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]