ordre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : ordré

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(1080) Du latin ordo (« rang, rangée ; classe de citoyens, succession ; distribution régulière ») avec un /r/ épenthétique. Le sens d’« ordre religieux » fut premier. Le sens d’« arrangement logique » apparaît en 1155.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
ordre ordres
/ɔʁdʁ/

ordre /ɔʁdʁ/ masculin

  1. Arrangement raisonné et logique, disposition régulière des choses les unes par rapport aux autres.
    • Les rois sont dans l’ordre moral ce que sont les monstres dans l’ordre physique. L’histoire des rois est le martyrologe des nations. (Henri Grégoire, Séance de la Convention du 22 septembre 1792)
    • Car la menace ne suffit pas pour faire régner l’ordre. Il y faut aussi suffisamment de droit et de progrès pour obtenir le consentement des peuples. (Pour un autre monde ; Un autre chemin, motion pour le congrès socialiste de Dijon du 16 au 18 mai 2003)
    • Il n’y a point d’ordre dans ce discours.
  2. En termes de procédure.
    • Ordre des créanciers : État qu’on dresse de tous les créanciers d’une personne, d’une succession, pour les payer suivant leurs privilèges, la date de leur hypothèque, etc.
    • Il est le premier créancier en ordre, le second en ordre.
    • Dans cet ordre, tel avoué est le poursuivant.
    • Instance, sentence d’ordre.
    • Il y a un arrêt d’ordre.
    • Il est des derniers créanciers, il ne viendra pas en ordre utile.
  3. Loi ou règle établie par la nature, par l’autorité, par les bienséances, par l’usage, etc.
    • Oui, nous nous avouons les ennemis de l’ordre, de cet ordre qui ne profite qu'à ceux qui, à force d’exploitation et de roueries, sont parvenus à empiler des millions dans leur coffre-fort. (Virginie Barbet, dans le journal Égalité du 13 mars 1869 ; cité par Oscar Testut, L’Internationale, 1871)
    • […] il comprit qu’arrivait une époque où l’univers se désorganisait effroyablement, où c’en était fini de la sécurité, de l’ordre, de l’habitude… (H. G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908, traduit en 1910 par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, Mercure de France, éd. 1921, p. 392)
    • […] mais, il est traditionnel dans la Marine française qu’un Commandant peut transgresser les ordres et courir tous les risques pour secourir des vies en danger. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Ce que vous faites là est dans l’ordre, n’est pas dans l’ordre.
    • Il n’est pas dans l’ordre que les enfants meurent avant leurs parents.
    • Cela est dans l’ordre de la nature, de la Providence.
    • Selon l’ordre de la nature.
    • Il n’est pas dans l’ordre qu’on soit juge dans sa propre cause.
    • Je ne vous demande rien qui ne soit dans l’ordre.
    • C’est un ordre établi, un ordre invariable.
    • Ne rien changer à l’ordre des choses.
    • L’ordre social : Les règles qui constituent la société.
    • Les fondements de l’ordre social.
    • L’ordre social fut ébranlé par cette révolution.
    • Cette question intéresse tout l’ordre social.
    • Ordre de choses : Système, régime, ensemble de choses.
    • Se dit particulièrement d’un système de gouvernement, d’administration.
    • L’ancien ordre de choses.
    • Le nouvel ordre de choses.
    • L’ordre de choses établi.
  4. Tranquillité ; discipline ; subordination aux règles établies.
    • Les fusils partaient, des étrangers étaient tués. L’ordre revenu, on punit quelque fellahs en guise d’exemple. Son père, dont le caractère était vif, périt dans la répression. (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans « Trois contes de l’Amour et de la Mort », 1940)
  5. Régularité ; exactitude ; économie.
    • Ce ministre a rétabli l’ordre dans les finances de l’État.
    • Cet homme a mis, a remis de l’ordre dans ses affaires.
    • Il a mis ses affaires en ordre.
    • C’est pour le bon ordre.
    • Mettre ordre à, donner ordre à : S’occuper de, pourvoir à, remédier à.
    • Voilà une mauvaise affaire, mettez-y ordre, donnez-y ordre.
    • Vous serez ruiné si vous n’y donnez ordre.
    • J’y mettrai bon ordre.
  6. En parlant d’une maison, d’un appartement, etc., arrangement, état des choses qu’ils contiennent.
    • Sa maison, son appartement, sa chambre est bien en ordre, n’est pas en ordre.
    • Avoir de l’ordre.
  7. Degré ; rang ; classe.
    • Lorsque la constitution française reconnaissait un ordre de noblesse privilégiée, la femme noble qui épousait un roturier dérogeait à la noblesse et devenait roturière. (L’Institut : Journal des académies et sociétés scientifiques de la France & de l’Étranger, 2e section, 5e année, janvier-février 1840, n°49-50, p. 6)
    • Un talent de premier ordre.
    • Répertoire du théâtre de second ordre.
    • Ordre d’idées : Ensemble d’idées, classe particulière d’idées relatives à un objet déterminé.
    • Cette réflexion est étrangère à la question, elle appartient à un autre ordre d’idées.
    • Ordre hiérarchique : Les différents degrés de dignité, d’autorité dans l’église, et, par extension, dans tous les corps qui comportent des rangs, des grades, des pouvoirs différents subordonnés les uns aux autres.
    1. Se dit spécialement des neuf classes, autrement appelées chœurs, dans lesquelles on suppose que les anges sont distribués.
      • Les neuf ordres des anges.
      • L’ordre des séraphins, des chérubins.
  8. Chacun des degrés de la hiérarchie ecclésiastique.
    • Les ordres sacrés.
    • Recevoir les ordres.
    • Donner, conférer les ordres.
    • Les ordres mineurs : Portier, lecteur, exorciste, acolyte.
    • Les ordres majeurs : Le sous-diaconat, le diaconat et la prêtrise.
    • Entrer dans les ordres : Se faire prêtre.
    • Le Sacrement de l’ordre et, absolument, l’ordre : Le sacrement de l’église par lequel l’évêque confère à celui qui le reçoit le pouvoir de remplir les fonctions ecclésiastiques.
  9. (Religion) Congrégation de personnes s’engageant à vivre sous une règle religieuse.
    • L’ordre de l’Oratoire […] fut obligé d’y renoncer ; et l’attachement du P. Lami au cartésianisme lui valut dans cet ordre les mêmes persécutions qu’eut à souffrir dans la Compagnie de Jésus le P. André comme malebranchiste. (Jules Simon, Œuvres de Descartes (Introduction), édition Charpentier à Paris, 1845)
    • Les Visitandines, comme on sait, étaient le plus doux des ordres ; inactives, elles attendaient la visite du divin Époux; leur vie molle était très-propre à faire des visionnaires. (Jules Michelet, Du prêtre, de la femme, de la famille, 3e éd., Hachette & Paulin, 1845, p. 94)
  10. (Religion) (Militaire) Compagnie dont les membres font vœu de vivre sous de certaines règles ou s’y obligent par serment.
    • Ordre de chevalerie, des templiers.
    • L’ordre des hospitaliers ou de Saint-Jean de Jérusalem, appelé dans les derniers temps l’ordre de Malte.
    • L’ordre Teutonique, de Saint- Jacques.
  11. (Par extension) Compagnies honorifiques de chevalerie, que des souverains ou des états ont instituées et dans lesquelles on est admis en raison de sa naissance, de ses services, de son mérite.
    • L’ordre de Saint-Michel, du Saint-Esprit, de Saint-Louis.
    • L’ordre de la Légion d’honneur, de la Toison d’or, de la Jarretière, de l’Annonciade.
    • Chevalier, officier, commandeur de tel ordre.
  12. (Par extension) Collier, ruban ou autre insigne d’un ordre de chevalerie.
    • Le roi a envoyé son ordre à tel prince, a donné l’ordre à un tel.
    • Il porte l’ordre de la Toison d’or, l’ordre de la Jarretière.
    • Être décoré de plusieurs ordres.
  13. Classes subordonnées entre elles qui composent un état, une corporation.
    • Il y avait à Rome l’ordre des patriciens, l’ordre des chevaliers et l’ordre plébéien.
    • En France, les états étaient composés de trois ordres, l’ordre du clergé, l’ordre de la noblesse, l’ordre du tiers état.
    • Tous les ordres de l'empire vinrent faire à Nabussan des remontrances. (Voltaire, Zadig ou la Destinée, XXI. Les yeux bleus, 1748)
    • L’ordre des avocats : L’ensemble des avocats exerçant auprès d’une juridiction et inscrits sur le tableau.
    • L’ordre des médecins, des ingénieurs.
    • Le conseil de l’ordre : Le conseil de discipline de l’ordre des avocats.
  14. Ce qui est enjoint, commandé à quelqu’un par une autorité supérieure.
    • Le crédit s’effondra dans un tourbillon affolé d’ordres de vente. (H. G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908, traduit en 1910 par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, Mercure de France, éd. 1921, p. 412)
    • À l’instant où von Greim transmet l’ordre de Hitler d’ouvrir une brèche dans les lignes russes avec l’aviation, le pavillon rouge des Soviets flotte sur les trois-quarts de Berlin. (Georges Blond, L’Agonie de l’Allemagne 1944-1945, Fayard, 1952, p. 326)
    • Il l’a fait sans ordre, il l’a fait par mon ordre.
    • Il a fait cela par ordre.
    • Suivre les ordres qu’on a reçus.
    • Jusqu’à nouvel ordre.
    • L’ordre est changé.
    • J’attends vos ordres.
    • Je suis à vos ordres.
    • On lui a envoyé l’ordre de combattre.
    • Porter les ordres de quelqu’un.
    • Recevoir, exécuter l’ordre de quelqu’un.
    • Expédier des ordres.
    • Vos moindres désirs sont des ordres pour moi.
    • Ordres de service.
    • Ordre de mobilisation.
  15. (Militaire) Ellipse de mot d’ordre, mot qu’un chef donne à ceux qui sont sous ses ordres pour qu’ils puissent se reconnaître entre eux, en opposition au mot de ralliement.
    • Le général donne l’ordre.
    • Aller à l’ordre.
    • Prendre, envoyer l’ordre.
  16. (Militaire) Moment de la journée où le général distribue ses ordres à son armée.
    • N’y avait-il rien de nouveau à l’ordre ?
    • Venir aux ordres : En parlant des domestiques d’une maison.
    • Ordre du jour se dit également des publications qui se font par ordre du général.
    • Une mesure par la voie de l’ordre.
    • Cet avis, ce trait de bravoure a été mis à l’ordre de l’armée.
    • Il a été cité à l’ordre du jour de l’armée, de la division, du régiment.
    • Il a été mis, pour ses services exceptionnels, à l’ordre de la nation.
  17. (Finance) Endossement ou écrit succinct que le propriétaire d’un billet ou d’une lettre de change met au dos de cet effet pour en faire le transfert à une autre personne qui en devra recevoir le montant.
    • Mettre un ordre, son ordre au dos d’un billet.
    • Billet à ordre : Billet payable à la personne qui y est dénommée, ou à telle autre personne qu’il lui conviendra de substituer à sa place.
    • Je paierai à un tel ou à son ordre : Formule d’un billet à ordre.
  18. (Architecture) Proportion, disposition, ornements qui distinguent la colonne et l’entablement, dans les diverses manières de construire les édifices.
    • Il y a cinq ordres d’architecture, le toscan ou Rustique, le dorique, l’ionique, le corinthien et le composite.
    • L’ordre corinthien a un caractère d’élégance et de richesse.
  19. (Biologie) (Classification phylogénétique) Taxon qui regroupe les familles qui présentent le plus de similitudes entre elles.
    • Le tigre est un mammifère de l’ordre des carnivores.
    • Les ordres sont en général des subdivisions de classes, et les familles des subdivisions d’ordres.
    • Indiquer, déterminer la classe et l’ordre auxquels appartient un animal, une plante.
  20. Estimation.
    • Donnez moi un ordre de grandeur.
  21. (Franc-maçonnerie) Position du corps qui tient lieu de signe de reconnaissance.
    • À l’ordre, mes sœurs et mes frères !
  22. (Franc-maçonnerie) Groupement de loges qui se veut plus universel qu’une obédience.
    • L’Ordre Maçonnique Mixte International « Le Droit Humain » est le plus ancien groupe de loges mixtes au monde.
  23. (Mathématiques) Relation binaire réflexive, antisymétrique et transitive.
    • La relation ≤ (« inférieur ou égal à ») est un ordre sur l’ensemble des nombres réels.
  24. (Théorie des graphes) Nombre de sommets d'un graphe.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Précédé
de superordre
Rangs Taxinomiques
ordre
Suivi
de sous-ordre

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Catalan[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

ordre /Prononciation ?/

  1. Ordre.

Danois[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

ordre /Prononciation ?/ neutre

  1. Commande.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]