ordre de grandeur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Composé de ordre et de grandeur.

Locution nominale[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
ordre de grandeur ordres de grandeur
/ɔʁ.dʁə də ɡʁɑ̃.dœʁ/

ordre de grandeur /ɔʁ.dʁə də ɡʁɑ̃.dœʁ/ masculin

  1. Valeur ou taille approximative, en particulier en logarithme décimal, c’est-à-dire n de la notation scientifique ±a × 10n.
    • Le palladium ne donnant pas des effets magnétiques bien intenses, il en résulte que les corrections dues à l’ampoule sont du même ordre de grandeur que les quantité à mesurer. (Pierre Curie, Propriétés magnétiques des corps à diverses températures, dans Annales de Chimie & de Physique, 7e série, t.V, Juillet 1895)
    • La superficie des communes d’Attigny, Sainte-Vaubourg, Coulommes-et-Marqueny, Chuffilly-Roche donne comme ordre de grandeur plus de trois mille cinq cents hectares. (Josiane Barbier, Palais et fisc à l’époque carolingienne : Attigny, dans Bibliothèque de l’École des chartes, 1982, vol. 140, p. 152)
    • Le déplacement apparent de certaines étoiles situées en bordure de la couronne solaire était mesurable, dans l’ordre de grandeur prévu par Einstein. (Denis Hamel, Albert Einstein, astrologue ? Vous voulez rire ? La fin d’un canular, dans Le Québec sceptique, no57, été 2005, p. 31)
    • Très approximativement, les durées de vies des désintégrations à deux photons sont de deux ordres de grandeur (≈ 1/137) plus longues que celles des désintégrations à un photon. Ces dernières sont de deux ordres de grandeur plus longues que celles des désintégrations fortes. (André Rougé, Introduction à la physique subatomique, 2005, ISBN 9782730212311, p. 165)

Traductions[modifier | modifier le wikicode]