roi

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin rēgem, accusatif de rēx (« roi, chef »), du verbe rēgĕre (« diriger »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
roi rois
/ʁwa/

roi /ʁwa/ masculin (équivalent féminin : reine)

  1. Dirigeant héréditaire ou électif d’un royaume.
    • Les fléaux célestes ne durent qu’un temps, ils ne ravagent que quelques contrées, et ces pertes, quoique douloureuses, se réparent ; mais les crimes des rois font souffrir bien longtemps des peuples entiers. (Frédéric II & Voltaire, L’Anti-Machiavel, 1739 (édition de 1947))
    • Les rois sont dans l’ordre moral ce que sont les monstres dans l’ordre physique. L’histoire des rois est le martyrologe des nations. (Henri Grégoire, Séance de la Convention du 22 septembre 1792)
    • Les rois sont les plus superbes des mortels, ils en sont donc les plus lâches ; qu’ils entendent gronder le tonnerre de la colère du peuple, ils trembleront au fond de leurs palais ; qu’ils tremblent, ils ne sont déjà plus. (Maximilien Robespierre, Sur le parti de prendre à l’égard de Louis XVI, novembre 1792)
    • Carcassonne alors fit partie du domaine royal, et un sénéchal y commandait pour le roi de France. (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
  2. (Figuré) Quelqu’un d’important.
    • Le client n’est roi que parce que l’employé ne peut le remettre à sa place quand il devient odieux ; la servilité dérive de la précarité. (Pierre Lazuly, L’Idéologie du client, in « Le Monde diplomatique », décembre 1998)
  3. (Figuré) Quelqu’un qui dirige ou domine un secteur ; le meilleur dans ce domaine.
    • Cette démonstration unique dans les annales sera complétée par des exhibitions acrobatiques des deux as de la Djiquitovka, Serge et Michel Pakhomoff, rois de la haute voltige à cheval. (J.-C. Vuilleumier, XVIe Concours hippique de Tramelan, dans L'Impartial, jeudi 28 juillet 1977, p.13)
    • Le boom immobilier espagnol a fait des rois du béton les hommes les plus riches du pays, loin devant les banquiers et les industriels, révèle Magazine, le supplément dominical du journal El Mundo, qui publie un classement des 100 plus grandes fortunes du pays. (Les rois du béton à la tête des plus grandes fortunes du royaume d’Espagne, in BatiWeb)
    • Les géants de l’acier ont détrôné les rois du pétrole en 2004. […]. Les dix hommes d'affaires qui se sont le plus enrichis l'an dernier détiennent tous des parts dans les sociétés métallurgiques. (Pascal Airault, Russie : les magnats de l'acier roulent sur l'or, Jeuneafrique.com, 14 février 2005)
  4. (Par extension) Chose la plus remarquable.
    • À peine les ont-ils déposés sur les planches,
      Que ces rois de l’azur, maladroits et honteux,
      Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
      Comme des avirons traîner à coté d’eux.
      (Charles Baudelaire, L’Albatros in « Les Fleurs du mal »)
  5. (Cartes à jouer) Une des trois cartes à visages d’un jeu de cartes.
    • Cette fois, le gentilhomme n’avait pas tourné un roi, mais le sept de trèfle. J’avais deux cœurs et trois atouts : le roi et l’as de cœur, l’as, le dix, et le neuf de trèfle. (Gaston Leroux, L’Homme qui a vu le diable, 1908)
  6. (Jeu d’échecs) Pièce la plus importante du jeu d’échecs dont il faut s’emparer pour gagner la partie.
    • Lorsque le roi est en prise, il est en échec. Le joueur devra obligatoirement parer cet échec. S’il n’existe aucun coup pour soustraire le roi à l’échec, le roi est alors échec et mat et la partie est perdue. (F. Leysour de Rohello, Les règles du jeu d’échecs, 2008)
  7. Roi mage, personnage de la Bible venu adorer Jésus à sa naissance.
    • La fête des rois.

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode]

Quasi-synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

roi invariable

  1. Se dit d’une couleur d’un bleu moyen soutenu. Il s’agit du bleu du drapeau français. #318CE7

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

  • roi sur Wikipédia Article sur Wikipédia
  • roi sur Wikiquote Article sur Wikiquote
  • Traduction en langue des signes française : roi

Ancien français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin rex (« roi »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Cas sujet rois roi
Cas régime roi rois

roi masculin

  1. Roi.
    • La roine n’a pas fait ke cortoise,
      Ki me reprist, ele et ses fieux, li rois,
      Encor ne soit ma parole françoise;
      Ne child ne sont bien apris ne cortois,
      Si la puet on bien entendre en françois,
      S’il m’ont repris se j’ai dit mots d’Artois,
      Car je ne fui pas norris à Pontoise.
      (Conon de Béthune)
    La reine ne s’est pas montrée courtoise,
    lorsqu’ils m’ont fait des reproches, elle et le roi, son fils.
    Certes, mon langage n’est pas celui de France,
    mais on peut l’apprendre en bon français.
    Ils sont malappris et discourtois
    ceux qui ont blâmé mes mots d’Artois,
    car je n’ai pas été élevé à Pontoise.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

roi /Prononciation ?/ masculin

  1. Variante de roit.

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle roit 1881, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg

Papiamento[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

roi /Prononciation ?/

  1. Ruisseau.

Vietnamien[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

roi /rɔʲ˦/

  1. Verge ; fouet ; cravache.
    • Roi da
      Fouet en cuir
    • Roi ngựa
      Cravache (de cavalier)
  2. (Biologie), (Anatomie)Flagellum.
  3. (Botanique) (cũng như gioi) jambosier ; jamerosier ; jambose ; pomme de rose.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Paronymes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]