rex

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Rex

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(xxe siècle) Du latin rex (« roi »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier et pluriel identiques
rex
/ʁɛks/
Un rex de Cornouailles.
Un rex devon.
Le castorex est un rex.
Un rex satin.

rex /ʁɛks/ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. (Zootechnie) Race de chat, à queue longue ou moyenne et à poil court et ondulé car il n’est constitué que du sous-poil.
  2. (Zootechnie) Race de lapins, originaires de France, de taille moyenne, qui ont une fourrure duveteuse, très dense et courte, ayant l’aspect du velours et composée uniquement de fin duvet.
Note[modifier | modifier le wikitexte]
Peut être utilisé avec une majuscule (Rex) pour mettre en avant le fait qu’on donne un caractère générique au mot.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Race de chat

Composés[modifier | modifier le wikitexte]

Race de lapin

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Race de chat : Variétés, exemples

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

(Race de lapin : exemples de variétés)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Hyperonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Race de chat (simplifié)
Race de lapin (simplifié)

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • Christian Meyer, Johann Huguenin, éds., Dictionnaire des sciences animales, Cirad, Montpellier, France, avril 2013, articles chat, lapin Rex
  • René-Pierre Audras, Toutes les races de chats, Bordas (Multiguide nature) éditions, Paris, 1988, pp. 101–105
  • Confédération nationale de l’aviculture française, Standards officiels des lapins de race, Imprimeries Réunies, Strasbourg, 1963, pp. 76–82, article Rex

Latin[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Déverbal de rego[1][2] (« diriger »), comme pax de pango, lex de lego. La forme originelle est *reg-s, génitif regis) et apparenté[3] à राजा, rājā en sanscrit, rix en gaulois, en vieil irlandais, *rīki en francique qui nous donne riche.
Certains [CdL] s’opposent à un lien direct avec rego ; d’autres [Wikt] reconstituent pour rex un radical indo-européen commun *h₃rḗǵs dérivé de celui qui donne rego.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif rex rēgēs
Vocatif rex rēgēs
Accusatif rēgem rēgēs
Génitif rēgis rēgum
Datif rēgī rēgibus
Ablatif rēgĕ rēgibus
Carolus, rex Francorum

rex /ˈɾeːks/ masculin (équivalent féminin : regina) 3e déclinaison, imparisyllabique

  1. (Politique) Roi, souverain, tyran, despote, dirigeant politique unique (souvent élu).
    • Cum penes unum est omnium summa rerum, regem illum unum vocamus et regnum ejus rei publicae statum, etc. (Cicéron, La République 1, 26, 41)
      Ainsi, lorsque la direction de toutes choses dépend d’un seul, nous appelons cet individu roi, et cette forme de Constitution politique, royaume.
    1. (En particulier) Le roi de Perse, le roi des rois.
    2. (Au pluriel) Le roi et la reine, le couple royal, la famille royale, les princes du sang.
      • Plurimo igitur clamore inde ad tantae rei miraculum orto excitos reges, et cum quidam familiarium aquam ad restinguendum ferret, ab regina retentum, sedatoque eam tumultu moveri vetuisse puerum donec sua sponte experrectus esset; mox cum somno et flammam abisse. (Tite-Live, Ab Urbe Condita, I,39)
        Un pareil miracle excita de tous côtés, dans le palais, des cris qui attirèrent le roi et sa famille. Comme un des serviteurs s’empressait d’apporter de l’eau pour éteindre la flamme, la reine le retint, et, faisant cesser le tumulte, défendit de toucher à cet enfant, jusqu’à ce qu’il s’éveillât de lui même. (Œuvres de Tite-Live, tome I, Firmin Didot, Paris, 1864)
  2. (Religion) Souverain pontife, grand prêtre, maître spirituel.
    • Rex Nemorensis.
      Prêtre de Diane.
    1. Rabbin, maître, calque de rabbi issu de l’hébreu.
  3. Jupiter, dieu du Ciel, roi des dieux.
    • Aeole, namque tibi divom pater atque hominum rex
      et mulcere dedit fluctus et tollere vento…
      (Virgile, Énéide, 1, 21)
      Roi des vents, lui dit-elle avec un air flatteur,
      Vous à qui mon époux, le souverain du monde,
      Permit et d’apaiser et de soulever l’onde ! (traduction de l’abbé Delille)
  4. Pouvoir, ce qui règne.
    • Populum late regem belloque superbum. (Virgile, Énéide, 1, 21)
      Un peuple puissant [les Romains] et du monde conquis vaste dominateur.
  5. Roi, personne qui préside.
  6. (Jeu d’échecs) Roi, pièce maîtresse aux échecs.
    • Utrique lusori est exercitus (etiam saepissime albus nigerque) sedecim militum (variis nominibus dictorum, praesertim "orbiculi," "calculi," "scacci," vel etiam "latrunculi"): octo peditum, duorum turrium, duorum equitum, duorum episcoporum, unius reginae, et unius regis (qui saepe scacchus quoque vocatur). (Vicipaedia, Scacci)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

(Maître, celui qui dirige)
(Dirigeant autocratique)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

  • Classique : écouter « rex [reks] »

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

  • rex sur Wikipédia (en latin) Article sur Wikipédia

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  1. Michel Bréal et Anatole Bailly, Dictionnaire étymologique latin, Hachette, Paris, 1885, en ligne
  2. Charlton T. Lewis & Charles Short, A Latin Dictionary, Clarendon Press, Oxford, 1879 (rex)
  3. Julius Pokorny, Indogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959, en ligne
Article de qualité Cet article a été défini comme article de valeur faisant honneur au Wiktionnaire, le dictionnaire libre et universel.
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion ainsi que celle de la liste des articles de valeur.
Article de qualité