poinçon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivé d’un verbe du latin populaire *punctiare « piquer ». En ancien français, ponçon « instrument terminé en pointe pour percer », utilisé pour marquer les ouvrages d’or ou d'argent.

Nom commun 1[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
poinçon poinçons
/pwɛ̃.sɔ̃/
Poinçon utilisé par les poinçonneurs pour valider les tickets avant l’avènement des composteurs (1).
Poinçon de l’or (6).

poinçon masculin

  1. Instrument métallique, généralement d’acier, qui a une pointe pour percer.
    • Un étui garni de ciseaux et d’un poinçon.
  2. Outil qui découpe, par pression transversale, au milieu d'une feuille de matériau solide, une partie à silhouette déterminée.
    • Les trous carrés dans cette plaque sont faits au poinçon, tous au même moment.
    • Les trous d’une ceinture découpés au poinçon.
  3. Morceau d’acier gravé en relief, avec lequel on frappe les coins des monnaies et des médailles.
    • On a fait un nouveau poinçon pour les monnaies.
    • C’est tel graveur qui a fait le poinçon de cette médaille.
  4. (Orfèvrerie) Instrument dont on se sert pour marquer les ouvrages d’or ou d’argent.
    • Le poinçon de l’état indique à la fois le titre et le paiement des droits.
    • Un poinçon d’orfèvre.
    • De l’argenterie ancienne marquée au poinçon de Paris.
  5. (Typographie) Morceau d’acier où les lettres sont gravées en relief et avec lequel on frappe les matrices qui servent à fondre les caractères d’imprimerie.
    • On a perdu les matrices de tels caractères, mais on en a les poinçons.
  6. Petite pièce de métal ou partie d’un objet métallique résultant du marquage par un poinçon (l’instrument).
  7. (Équitation) Morceau de bois taillé en pointe, ou armé d’une pointe de fer, dont les maîtres de manège se servaient autrefois pour piquer la croupe des sauteurs qu’ils montaient et pour les exciter à détacher la ruade.
    • Les habiles écuyers ont toujours blâmé l’usage du poinçon.
  8. (Architecture) Pièce de bois qui, dans une charpente, s’appuie perpendiculairement sur le milieu de l’entrait et sur le haut de laquelle s’assemblent les arbalétriers.
  9. (En particulier) Arbre vertical sur lequel tourne une machine.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
poinçon poinçons
/pwɛ̃.sɔ̃/

poinçon /pwɛ̃.sɔ̃/ masculin

  1. Sorte de tonneau servant à mettre du vin ou d’autres liquides.
    • Poinçon de vin.
    • Poinçon de cidre.
    • Il exploitait cent arpents de vignes, qui, dans les années plantureuses, lui donnaient sept à huit cents poinçons de vin. (Honoré de Balzac, Eugénie Grandet, 1833)

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]