manège

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : manégé

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(xvie siècle) De l’italien maneggio, dérivé de maneggiare, correspondant au français manier.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
manège manèges
/ma.nɛʒ/

manège /ma.nɛʒ/ masculin

  1. Exercice que l’on fait faire à un cheval pour le dresser.
    • Un cheval propre au manège, dressé au manège, bon pour le manège. - Mettre un cheval au manège. - Faire le manège. - Cheval de manège.
  2. Lieu où l’on exerce les chevaux pour les dresser et où l’on donne des leçons d’équitation.
    • Un manège couvert, découvert. - Nous avons loué, pour notre promenade, des chevaux du manège.
  3. (Par analogie) (Vieilli) Mécanisme qui fait tourner des chevaux de bois dans les fêtes publiques, carrousel.
    • On arriva sur une petite place circulaire, où étaient dressées quelques boutiques, un bal, un manège. Il n'y avait pas grande foule, quelques badauds seulement circulaient. (André Dhôtel, Le Pays où l'on n'arrive jamais, 1955)
  4. (Par extension) (Aujourd’hui) Attraction de fête foraine qui consiste en une plate-forme en rotation sur elle-même, sur laquelle sont disposées des miniatures d'animaux, de voitures, d'avions, etc., dans lesquelles s'assoient des enfants.
    • Au programme, en plus des tours en montgolfière : des magiciens, des amuseurs, des manèges pour enfants mais aussi une compétition de breakdance et le huitième Championnat canadien des athlètes de force. — (Le Devoir, 1er septembre 2006)
    • La Saint-Gilles me rappelle la foire de Rouen. Jeune, c'était les manèges et leur insolent pom pom. Plus grand, ce fut le chapiteau de l’ours noir avec tout le graillon qui figurait au menu, arrosé par les bouteilles de « cuisses de bergère ». C'était la fête! — (Le Devoir, 26-27 août 2006)
    • Le Goliath, dont la réalisation a été annoncée officiellement hier, est le plus important projet entrepris à La Ronde depuis la construction du Monstre en 1985 et le plus important investissement pour un seul manège depuis l’ouverture du site en 1967. — (Le Devoir, 27 octobre 2005)
  5. (Agriculture) Appareil servant à utiliser la force des animaux pour faire mouvoir des machines.
    • Faire monter de l’eau par un manège.
    • L’emploi le plus courant des manèges concerne l’exhaure. Le manège entraîne une pompe ou une roue élévatrice dotée d’une chaîne à godets. — (Lhoste Philippe, Havard Michel, Vall Eric, La traction animale, 224 p., page 139, 2010, Quae - Cta - Presses agronomiques de Gembloux)
  6. (En général) Appareil muni d’un train d’engrenage et fonctionnant à l’aide de moteurs.
  7. (Figuré) Mouvement régulier qui sans cesse recommence.
    • (Figuré) - Elle contempla longtemps, comme pour engourdir sa peine, le patient manège des abeilles qui s'affairaient d'une fleur à l'autre. (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
  8. (Figuré) Comportement adroit et artificieux.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe manéger
Indicatif Présent je manège
il/elle/on manège
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je manège
qu’il/elle/on manège
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
manège

manège /ma.nɛʒ/

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de manéger.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de manéger.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de manéger.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de manéger.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de manéger.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]