manier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Manier

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Date à préciser) Fait maneier en ancien français → voir main et -eyer.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

manier /ma.nje/ ou (Populaire) /ma.ɲe/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Prendre, tâter, toucher avec la main, pour s'en servir ou pour évaluer.
    • Manier un drap pour voir s’il est souple.
    • Manier des papiers.
    • J’ai manié beaucoup de livres dans ma vie.
    • Il manie bien, il sait bien manier le ciseau, le burin, la pointe, la plume, le crayon, le pinceau, l’épée, le sabre, les armes.
    • Manier un fusil, une raquette.
    1. (En particulier) Mettre en œuvre la matière propre à un ouvrage.
      • Manier la pâte, le levain.
      • Manier les couleurs.
      • Manier la terre, le plâtre, le marbre.
      • (Équitation) Manier un cheval : le faire aller, le mener.
  2. (Figuré) Se servir de.
    • Ils manient avec une élégante aisance les mètres latins les plus compliqués et les vocables les plus choisis de la mythologie. (J.Huizinga, Érasme, traduction de V.Bruncel, Gallimard, 1955)
    • L'aisance avec laquelle les poètes juifs maniaient le vers français permet de supposer que leur talent a dû s'exercer dans les genres les plus variés. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Les femmes ne vont jamais dans les kayaks, mais elles manient assez habilement les « omayaks », sortes de grands canots pouvant porter de lourdes charges. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Manier un esprit, un caractère, une personne, Les tourner, les gouverner à son gré.
    • Ce n’est pas un homme facile à manier.
    • On le manie comme on veut.
    • Le caractère de cet homme est difficile à manier.
    1. (En particulier) Avoir à sa disposition, administrer, gérer.
      • Il manie tous les ans plusieurs millions.
      • Il n’acceptera qu’un poste où on n’a pas à manier d’argent.
      • Manier une affaire, La diriger, la conduire.
      • Manier les affaires publiques.
  3. Travailler du beurre pour y incorporer de la farine
  4. (charentes-poitou) Remettre en état un toit en nettoyant ou en remplaçant ses tuiles.

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Ancien français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Adjectif) Du latin manuarius (« manuel, à main »).
(Verbe) composé de main et -eier, apparenté à manejar en espagnol, portugais, occitan, maneggiare en italien.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

manier /Prononciation ?/

  1. Manuel, à main.
  2. Habile, adroit.

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikitexte]

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

manier /Prononciation ?/ transitif (conjugaison)

  1. Manier.
    • Sire Raoul, dist la mere Bernier,
      Nos ne savons nule arme manoier
      Bien nos poez destruire et essilier
      . (Raoul de C. 54)
  2. Caresser, tâter, peloter.
  3. Traiter, maltraiter.
  4. Administrer, avoir la haute main sur.

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Néerlandais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Date à préciser) Du français manière.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

manier /mɑ.ˈniːr/

  1. Manière.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]