exercice

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(début du xiiie siècle) Emprunté au latin exercitium (« exercice militaire, manœuvre »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
exercice exercices
/ɛɡ.zɛʁ.sis/
Un exercice militaire. (2)

exercice /ɛɡ.zɛʁ.sis/ masculin

  1. Action d’exercer ou de s’exercer.
    • Long, pénible, fréquent, continuel exercice.
    • Cela ne s’apprend que par un long exercice.
  2. (Militaire) Apprentissage du maniement des armes et des évolutions militaires.
    • Ces soldats font l’exercice tous les jours.
    • Le colonel a fait faire l’exercice au régiment.
    • Commander l’exercice.
    • Exercice à feu.
    • Aller à l’exercice.
  3. Entrainement du corps, soumis à certaines règles et que l’on apprend à bien exécuter, comme monter à cheval, faire des armes, danser, nager, etc.
    • Il réussit mieux dans cet exercice que dans tel autre.
    • Il réussit dans tous ses exercices.
    • Les différents exercices qui font partie de l’éducation.
    • L’exercice des armes.
    • Faire ses exercices.
    • Exercices de gymnastique.
    • Exercice d’acrobatie.
  4. Mouvements par lesquels on exerce le corps.
    • Il se promène, il joue à la paume, pour faire de l’exercice.
    • L’exercice est bon pour la santé.
    • Il aime mieux les exercices du corps que ceux de l’esprit.
    • L’exercice de la promenade.
    • Faire un exercice modéré.
    • Prendre chaque jour de l’exercice.
  5. (Par extension) Pratique régulière d’une discipline.
    • […]; les propagateurs de réformes sociales, les utopistes et les démocrates avaient fait un tel abus de la Justice qu’on était en droit de regarder toute dissertation sur un tel sujet comme un exercice de rhétorique ou comme une sophistique destinée à égarer les personnes qui s’occupaient du mouvement ouvrier. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VII, La morale des producteurs, 1908, p.319)
    • L’exercice d’une profession.
    • Les édifices consacrés à l’exercice du culte.
    • L’exercice de toutes les vertus.
    • Exercice de piété.
    • Exercices spirituels, certaines pratiques de dévotion qui se font soit collectivement dans les communautés religieuses, soit individuellement.
  6. Action de remplir les fonctions d’une charge, d’un emploi. — Note : Il se disait autrefois en parlant d’une charge, d’un emploi dont les fonctions étaient remplies par deux personnes qui se succédaient en vertu d’un roulement. Il se dit aujourd’hui en parlant des personnes qui remplissent une fonction temporaire, par opposition à celles qui l’ont remplie avant elles et en ont gardé le titre.
    • Sous les Carolingiens, les Capitulaires recommandent au Comte de veiller à la protection des orphelins; il ne s'agit en somme que de l’exercice pratique de la mainbournie royale. (Gabriel Lepointe, La Famille dans l'Ancien droit, Montchrestien, 1947 ; 5e éd., 1956, p.237)
    • La justice française vient de trancher : des commerciaux de la société Ricard ont le droit de se plaindre de l’alcoolisme consubstantiel à l’exercice de leur métier. (Renaud Lecadre, Chez Ricard, la révolte des saouls fifres, dans Libération (journal) du 18 juillet 2011, p. 15)
    • L’exercice d’une charge, d’un emploi.
    • Être dans l’exercice de ses fonctions.
  7. Action d’user de quelque chose, de la faire valoir.
    • L’exercice d’un droit, d’un privilège.
    • Les obstacles qui s’opposaient à l’exercice de son pouvoir, de son autorité.
  8. (Absolument) (Finance) Année ; période entre deux dates déterminées.
    • L’exercice de l’année.
    • L’exercice de 1923 à 1924.
    • L’exercice courant.
  9. (Vieilli) Visite qui se fait chez les contribuables, et principalement chez les marchands de vin et les aubergistes, pour assurer le paiement de l’impôt.
    • Plusieurs villes demandèrent la suppression de l’exercice.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Année financière :

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]