voiture

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : voituré

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin vectura (« action de transporter »), dérivé de vectus (« participe passé du verbe vehere »)[1].

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
voiture voitures
/vwa.tyʁ/
Une voiture (2) rouge.

voiture /vwa.tyʁ/ féminin

  1. Véhicule consistant en une caisse montée sur des roues.
    • Le 9 décembre 1776, sur les sept heures du soir, une voiture d’assez belle apparence, mais dans laquelle un observateur attentif pouvait reconnaître un carrosse de louage, traversa la cour de l’hôtel des finances. (Julie de Querangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • Le goût de l’équitation, autrefois si prononcé en France, est aujourd’hui en partie perdu où tout le monde préfère monter en voiture ; aussi le cheval de selle est-il presque délaissé. (J. Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, 1868)
    • Quelquefois, lorsque j’arrive, je préviens qu’on envoie une voiture me chercher à la gare ; souvent je ne préviens pas. (Octave Mirbeau, Le colporteur)
    • Rencontré Artaud, […], qui s’est pris le pied dans la roue de sa voiture, a cogné la tête dans le marchepied, et est retombé sur une botte de paille ; il aurait voulu le faire qu’il n’y serait jamais arrivé. (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
  2. (En particulier) Automobile.
    • Barboter des voitures la nuit, on n'y perd pas son temps, quoique à r'vendre une bonne bagnole neuve d'occasion, t'en tire rien. (Francis Carco, Images cachées, 1929)
    • Bien qu’il aimât les puissantes voitures de sport, Michel Gallimard n’était pas, comme on l’a parfois laissé entendre, un "fou du volant". Il goûtait la mécanique et roulait beaucoup. (Jérôme Dupuis, Les dernières heures d’Albert Camus, L'Express.fr, 4 janvier 2010)
  3. (Chemin de fer) Élément d’un train destiné au transport de passagers, par opposition au wagon qui est utilisé pour la marchandise.
    • On me délivre un billet de première classe, valable jusqu’à Bakou. Je descends sur le quai qui donne accès aux voitures. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, Hetzel, 1892, chap.1)
    • La porte du pullman de queue, fermée à clef, s'ouvrit : superbement, admirablement vide, la voiture offrait à ses visiteurs impromptus le plus admirable décor de marqueterie en bois de rose — jaune citron et carmin pâle — qui se pût imaginer. (Pierre-Jean Remy, Orient-Express, vol.2, Albin Michel, 1984)
    • Et, tournant à son tour les yeux vers la portière, il s’abîma dans une soudaine et muette rêverie. Le balancement de la voiture l'engourdissait. (Francis Carco, L’Homme de Minuit, 1938)
  4. (Vieilli) Fardeau.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier | modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier | modifier le wikicode]

Holonymes[modifier | modifier le wikicode]

Méronymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe voiturer
Indicatif Présent je voiture
il/elle/on voiture
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je voiture
qu’il/elle/on voiture
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
voiture

voiture /vwa.tyʁ/

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de voiturer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de voiturer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de voiturer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de voiturer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de voiturer.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé (1971-1994) (voiture)