caisse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : caísse

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De l’ancien français casse issu du latin capsa (« boîte »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
caisse caisses
/kɛs/
Caisse en bois remplie de gravats.
Une caisse remplie de gravats (1)
Photo d’une caisse enregistreuse de grand magasin, moderne, semblable à un ordinateur portable.
Une caisse enregistreuse (3)
Photo d’un passage en caisse dans un grand magasin : la caissière s’apprête à faire passer un pack de bouteilles de Pepsi que sa cliente a posé sur le tapis roulant.
Une caisse (4)

caisse /kɛs/ féminin

  1. Contenant rigide, de forme cubique ou parallélépipédique, constitué par l'assemblage de panneaux pleins ou à claire-voie, dans lequel on peut mettre des objets, pour les stocker ou les transporter.
    • Ces pierres factices […] sont composées d’un mortier parfaitement dur, mêlé de cailloux concassés de la grosseur d’un œuf, et ont dû être façonnées dans des caisses de bois. (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Lors de mon déménagement, j'ai mis toutes mes affaires dans des caisses.
  2. (En particulier) Coffret dans lequel on serre argent et valeurs.
    • Avoir tant d’argent en caisse.
  3. (En particulier) (Commerce) Machine dans laquelle le marchand enregistre les transactions et place l'argent qu'il reçoit du client lors d'un achat.
    • Les courses sont faites ! Passons à la caisse maintenant.
  4. (Par métonymie) Comptoir où les transaction au comptant se déroulent.
    • Allez à la caisse, vous serez payé.
  5. Fonds dont dispose un banquier, un négociant, une administration, etc.
    • Les coopératives ont été longtemps dénoncées comme n'ayant aucune utilité pour les ouvriers ; depuis qu'elles prospèrent, plus d'un politicien fait les yeux doux à leur caisse […]. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.V, La grève générale politique, 1908, p.208)
    • Sa caisse est de six cent mille francs.
    • Livre de caisse. Registre de la caisse.
  6. Établissement où l’on dépose des fonds pour différentes destinations.
    • Caisse d’amortissement.
    • Caisse d’épargne.
    • Caisse des dépôts et consignations.
  7. (Par extension) Système où les fonds servent soit ultérieurement, soit sont répartis.
    • Les affaires courantes de la Caisse, en tant qu’elles ne sont pas expédiées par les employés de la Caisse, pourront, par décision du Conseil d’administration, être confiées à des commissions spéciales […]. (Statut de la Caisse locale générale de secours en cas de maladie pour l'arrondissement de Metz-campagne - Valable à partir du 1er janvier 1914, § 90, imp. H. Jauch, Metz, 1914, p.44)
    • (Régionalisme) (Loire) Être en caisse, être en arrêt maladie.
  8. (Par analogie) Objet dont la forme rappelle plus ou moins la forme d'un coffre rectangulaire.
    • Caisse de voiture, corps d’une voiture.
    • Caisse de piano, d’orgue, boîte qui renferme leur mécanisme.
    • Caisse d’horlogerie, partie qui renferme les pièces de mouvement d’une horloge, d’une pendule.
    • Caisse du tympan, cavité du fond de l’oreille tapissée d’une membrane tendue.
  9. (Argot) (Automobile) Voiture (surtout quand elle est ancienne ou en piteux état).
    • Vous y apprendrez par exemple que « se faire tilter », c'est se faire percuter, qu'une « caisse », c'est une voiture, une « bécane » une moto, et que si cette bécane est « naze », c'est qu'elle est bien mal en point. (Le Français dans le monde, n° 230, p.42, 1990)
  10. (Musique) Cylindre d’un tambour ou le tambour même.
    • Battre la caisse.
  11. Celui qui bat de ce tambour.
    • Faites signe à la caisse.
  12. (Cuisine) Petit caisson de papier, de forme carrée ou ovale, avec rebords, dans lequel on fait cuire les biscuits et certains mets délicats.
  13. (Chemin de fer) Élément d'une rame automotrice, équivalent à une voiture pour un train de type remorqué.
    • Le train Francilien existe en version à huit caisses ou à sept caisses, permettant d'adapter sa longueur à la longueur des quais de la ligne de chemin de fer visée.
  14. (Familier) Lâcher une caisse : avoir des flatulences.
    • La vieille dame à côté de moi a lâché une caisse.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Quasi-synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
caisse caisses
/kɛs/

caisse /kɛs/ masculin et féminin identiques

  1. (Argot) Saoul ou défoncé sous l’effet du cannabis.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]