tambour

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(xie siècle) Du persan tabῑr ou de l’arabe ṭubūl désignant tous deux un tambour.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
tambour tambours
/tɑ̃.buʁ/
Un tambour (1)
Un tambour (2) frappe son tambour (1)
Machine à laver le linge à tambour (7)

tambour masculin

  1. Caisse de forme cylindrique, dont les deux fonds sont formés de peaux tendues, sur l’une desquelles on frappe avec des baguettes pour en tirer des sons.
    • Mon imagination s’est toujours émue au bruit du tambour des camps, du clairon des batailles, et des clameurs enivrantes des soldats. (Anonyme, Revue littéraire, 1830, Revue des Deux Mondes, 1830, tome 1)
    • Les Mangaréviens, qui chantaient harmonieusement, se servaient fort mal de la mandoline et de l'accordéon, et jadis leurs instruments préférés pour les danses étaient les tambours en bois. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  2. (Par extension) Celui dont la fonction est de battre du tambour.
    • Mon tambour, qui est de Bruère, le petit bourg du Bourbonnais où se dressait autrefois, raconte-t-il, le centre de la France, — […] — se réjouit que Bruère ait repris son rang, …. (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
  3. Petite enceinte de menuiserie, à doubles portes, placée aux principales entrées des édifices ou des grandes salles, pour empêcher le vent de pénétrer dans l’intérieur.
    • […] un groupe d'hommes en casquette discutait à voix basse près de la porte à tambour du fond. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, 1927)
    • Établir des tambours aux portes d’une église. - Tambour vitré.
  4. (Canada) Chambre servant à se déchausser en entrant dans une maison.
  5. (Canada) (En particulier) Petite enceinte amovible en bois, en toile ou en tôle placée devant les portes en hiver pour empêcher la neige ou le vent d'entrer.
    • J'ai posé le tambour puisque l'hiver approche.
  6. (Architecture) Chacune des assises de pierres cylindriques qui composent le fût d’une colonne ou le noyau d’un escalier à vis.
    • Les tambours des colonnes du Parthénon.
  7. (Mécanique) (Par analogie) Toute pièce de forme cylindrique.
    • Dans ces appareils un tambour annulaire […] est mis lentement en rotation dans un récipient contenant d l'eau chaude. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  8. (Mécanique) Sorte de gros cylindre en métal sur lequel vient s’enrouler un câble.
  9. (Horlogerie) Cylindre sur lequel est roulée la corde ou la chaîne qui sert à remonter une horloge.
  10. (Couture) Appareil de forme circulaire sur lequel est tendue une toile ou une étoffe de soie pour exécuter à l’aiguille différents dessins de broderie.
    • Il portait l'habit de cour, les cheveux en bourse, l'épée au côté, une veste brodée au tambour et son chapeau sous le bras. (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes - Le Chat, l’huissier et le squelette,)
  11. (Zoologie) Synonyme de serran hépate (poisson).

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]