cerf-volant

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

L’étymologie est claire dans cette image d’un cerf-volant (1) en forme de dragon dans Physiologia Kircheriana Experimentalis par Athanasius Kircher, p. 247 (1680).
(Nom commun 1) (1669) On serait tenté de faire un lien d’origine entre le jouet cerf-volant et le mammifère cerf ou l’insecte cerf-volant (aussi nommé lucane), mais ce serait une erreur.
Dans son dictionnaire étymologique, Jean Baptiste Bonaventure de Roquefort-Flaméricourt tombe dans le piège ; il écrit : « cerf-volant : sorte de scarabée ainsi appelé de son vol et de ses cornes ; par analogie on a donné le nom de cerf-volant à une carcasse d’osier recouverte de papier, avec des oreilles et une longue queue, que les enfants enlèvent en l’air au moyen d’une longue ficelle. » C’est une fausse piste, car le cerf de cerf-volant est en réalité une mauvaise transcription du mot sèrp (phonétiquement identique) qui signifie serpent en occitan.
Le mot cerf-volant n’apparaît écrit en langue française qu’en 1669 (selon le Grand Robert), et son étymologie est à rechercher dans l’occitan sèrp-volanta, signifiant tous deux « serpent-volant ». Il y a là référence à la forme des premiers cerfs-volants décrits en Europe (au xve siècle en Italie d’après ceux introduits depuis l’Asie probablement dès la fin du xiiie siècle) qui avaient généralement l’apparence d’un dragon avec une longue queue.
On retrouve la même étymologie, c’est-à-dire « serpent-volant » ou « dragon-volant » dans tous les pays d’Europe de l’Est et de Scandinavie.
(Nom commun 2) (Date à préciser) Composé de cerf et de volant.

Nom commun 1[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
cerf-volant cerfs-volants
/sɛʁ.vɔ.lɑ̃/
Des cerfs-volants.

cerf-volant /sɛʁ.vɔ.lɑ̃/ masculin

  1. Engin volant sans pilote ni passager qui tient en l’air grâce à la force de pression que le vent exerce sur la surface de sa voilure et qui est manœuvré ou simplement rattaché au sol à l’aide d’un ou plusieurs fils, traditionnellement fait avec de l’étoffe ou du papier étendu et collé sur des baguettes.
    • L’Othello, saisissait, pour s’enfuir, le peu de vent qu’il pouvait pincer dans cette direction nouvelle, et s’inclinait tantôt d’un côté, tantôt de l’autre, comme un cerf-volant balancé dans les airs. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, 1832)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
cerf-volant cerfs-volants
/sɛʁ.vɔ.lɑ̃/
Un cerf-volant.

cerf-volant /sɛʁ.vɔ.lɑ̃/ masculin

  1. Gros coléoptère (Lucanus cervus) pourvu de cornes en forme de bois de cerf.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]