fardeau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Vers 1205) fardel (« botte d'herbe ») (Début du xiiie siècle) De farde avec le suffixe -eau.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
fardeau fardeaux
/faʁ.do/

fardeau masculin

  1. Faix, charge.
    • Pesant fardeau. - Porter un fardeau. — Se charger d’un fardeau.
  2. (Par extension) Dans les mines, terres et des roches qui menacent d’ébouler.
  3. (Figuré) Soucis, peines, douleurs qu’on a à supporter.
    • Sous les divers fardeaux résultant de ce malheureux état de choses, le peuple d’Angleterre souffrait beaucoup dans le temps présent, et redoutait dans l’avenir des souffrances encore plus terribles. (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Il sentait couler dans ses veines toute la sanie des rêves impuissants, des appétences infécondes, et sur son échine s'appesantissait le fardeau de la résignation et de la timidité. (Victor Méric, Les compagnons de l'Escopette, 1930, p.27)
  4. (Industrie) Ensemble d'éléments, de panneaux ou d'emballages liés en vue de leur expédition, de leur stockage ou de la facilité de leur manutention. Souvent il s'agit d’une palette, d'une caisse-palette, parfois d’un conteneur.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

  • France (Île-de-France) : écouter « fardeau [faʁ.do] »

Références[modifier | modifier le wikicode]