concevoir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin concipio (« concevoir »), dérivé capio (« prendre ») avec le préfixe con-.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

concevoir /kɔ̃.sə.vwaʁ/ transitif et intransitif 3e groupe (conjugaison)

  1. Commencer à porter en soi, en parlant d’une femme enceinte.
    • Le sein qui vous a conçu.
  2. (Figuré) Créer, inventer, imaginer, par une opération de l'esprit.
    • […] ; l'affaire Dreyfus nous a montré que l'immense majorité des officiers et des prêtres concevait toujours la justice à la manière de l'Ancien Régime et trouvait toute naturelle une condamnation pour raison d'État. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.III, Les préjugés contre la violence, 1908, p.143)
    • Ne regardons donc plus comme des principes absolus des faits n’ayant jamais existé que dans l’imagination de ceux qui les ont conçus ; […]. (J. Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, 1868)
  3. Même en parlant des passions, des sentiments, des mouvements de l’âme.
    • Concevoir de l’espérance, des espérances.
    • Concevoir des soupçons.
  4. Comprendre, entendre bien quelque chose, en avoir une juste idée.
    • Dans les circonstances difficiles il ne faut pas dédai
gner de faire appel, comme autrefois les Germains, aux 
conseils des femmes ; car elles ont une manière de con
cevoir les choses toute différente de la nôtre. (Arthur Schopenhauer, Essai sur les femmes, dans Pensées & Fragments, traduction par J. Bourdeau , Félix Alcan, éditeur, 1900 (16e éd.))
    • Je conçois qu’il n’ait pas été satisfait de votre conduite.
    • (Absolument) Il a l’esprit vif, il conçoit facilement.
  5. Exprimer en certains termes. Dans ce sens il n’est guère d’usage qu’au participe passé.
    • Cet article était conçu en termes obscurs.
  6. Procréer, engendrer; faire en sorte qu'un ovule soit fertilisé.
    • Pour être capable de recevoir par testament, il suffit d’être conçu à l'époque du décès du testateur.
      Néanmoins, la donation ou le testament n'auront leur effet qu'autant que l'enfant sera né viable.
      (Article 906, Code civil, France, version en vigueur au 1er janvier 2007)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation manquante. (Ajouter)

Références[modifier | modifier le wikitexte]