question

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin quaestio.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
question questions
/kɛs.tjɔ̃/

question /kɛs.tjɔ̃/ féminin

  1. Interrogation, demande que l’on fait pour s’informer de quelque chose.
    • Dumay ne demanda rien à son patron, il ne lui fit pas de questions sur ses projets. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • L’incrédulité de Bert était ébranlée. Il posait des questions, et le soldat y répondait complaisamment. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit en 1910 par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, Mercure de France, p.24, éd. 1921)
    • […], n’avait-il point remarqué une superbe truite qui se calait sous un rocher de la rive.[…]. La question se posait seulement de savoir s’il la prendrait au filet ou à la main. (Louis Pergaud, L’Évasion de Kinkin, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Quand nous blâmons les Bas-Alpins de déserter leur pays, ayons la franchise de nous poser cette question : et moi-même, si j’avais vingt ans, y resterais-je ? (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité -1931)
  2. (Grammaire) Type de phrase pour demander une information, généralement avec un syntagme ou un particule interrogatif, ou avec l’ordre des mots spécial. → voir phrase interrogative.
  3. (En particulier) (Dans la narration littéraire) Phrase dont le but est d’inviter un auditeur, un lecteur à donner une explication, un renseignement, ou tout cas appelant une réponse.
    • Question. Où parlez-vous français ? Réponse. Je parle français à la classe de français. (Arthur Gibbon Bovée, Première année de française: avec notation phonétique, p.53, Ginn, 1922)
  4. (En particulier) Interrogations que l’on adresse à un élève dans un examen.
    • Cet élève répondit fort bien aux questions qu’on lui adressait.
  5. Proposition qu’il y a lieu d’examiner, de discuter, d’une difficulté dont on cherche la solution.
    • La question du déplacement des pôles n'a pas encore rallié, non plus, tous les suffrages, j'y ferai simplement allusion. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.51)
    • Toutefois, pas un seul d'entre nous ne douta que nous arriverions à y prendre pied : ce n’était à nos yeux, qu’une question de patience ; […]. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Je n’insiste pas, car il existe des ouvrages sur ces questions, tels l’important mémoire de De Candolle et les travaux de A. Chevalier. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.97)
    • La question d’argent devient épineuse. Je ne peux plus vivre que pauvrement dans cette grande ville. (Albert Camus, L'Envers et l'Endroit, Gallimard, 1958, p.82)
  6. (Politique) Affaire considérable soumise à l’examen du gouvernement, d’une assemblée, du public.
    • M. Thiers revint alors au pouvoir le 1er mars 1840. A cette époque, le problème de la question d’Orient s’agitait en Europe, […]. (Alfred Barbou, Les trois Républiques françaises, 1879)
    • Les rapports s’étaient tendus aussi entre les États-Unis et le Japon, à cause de l’éternelle question de la naturalisation des jaunes. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 125, Mercure de France, 1921)
  7. (Histoire) Torture qui était infligée aux accusés, en matière criminelle, pour leur arracher des aveux.
    • Mais elle nia d’abord tout obstinément jusqu’à ce qu’on l’appliquât à la question ; alors, ne pouvant résister à l’excès de la douleur, elle avoua que depuis longtemps, et de concert avec le démon, elle avait pratiqué la magie et les maléfices, … (E.T.A. Hoffmann, Le Diable à Berlin, 1820, Traduit par Henry Egmont)
    • Sur 3 027 condamnés à des peines corporelles, 115 sont soumis à la question (3,7%), dont 63 à la question préparatoire et 52 à la question préalable. Rapportés au total des inculpés, ces chiffres montrent que la torture est une pratique exceptionnelle. (Benoît Garnot, Les peines corporelles en Bourgogne, dans Beccaria et la culture juridique des Lumières, 2007, Droz, p.219)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

  • pas question ! (signifie un refus catégorique)** quelle question ! (se dit à une personne qui pose une question inutile ou ridicule)

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Préposition[modifier | modifier le wikicode]

question /kɛs.tjɔ̃/

  1. (Familier) Quant à
    • Vois-tu, dans le monde entier, question rigolade et satisfaction, il n'y a que Paris qui compte, et dans Paris, Montmartre. (Francis Carco, Images cachées, 1929)

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Ancien occitan[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

question féminin

  1. Variante de questio.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l'Europe latine, 1838-1844

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du français ancien question.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
question
/ˈkwɛs.tʃən/
questions
/ˈkwɛs.tʃənz/

question /ˈkwɛs.tʃən/

  1. Question, interrogation.
    • There was a chorus of deep growls, and a young wolf in his fourth year flung back Shere Khan’s question to Akela: (The Jungle Book - Rudyard Kipling)
      Il y eut un chœur de sourds grognements, et un jeune loup de quatre ans, tourné vers Akela, répéta la question de Shere Khan :
  2. Affaire, chose, cause.
  3. Point.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

question /ˈkwɛs.tʃən/

Temps Forme
Infinitif to question
/ˈkwɛs.tʃən/
Présent simple,
3e pers. sing.
questions
/ˈkwɛs.tʃənz/
Prétérit questioned
/ˈkwɛs.tʃənd/
Participe passé questioned
/ˈkwɛs.tʃənd/
Participe présent questioning
/ˈkwɛs.tʃən.ɪŋ/
voir conjugaison anglaise
  1. Interroger.
  2. Examiner.
  3. Douter.
  4. Contester, disputer.
    • However, Brochu questioned Schwimmer's analysis, suggesting that size might be a significant diagnostic feature

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]