torture

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : torturé

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du bas latin tortura « action de tordre » et « souffrance », dérivé du latin tortum, supin de torquere signifiant « tordre » et « torturer ». Le mot ne garde pas l'ancien sens descriptif de « contortion ». Dans le domaine pénal, il désigne un peine grave (1459), pour ensuite prendre son sens moderne (1580) de « souffrance physique infligée pour arracher les aveux ». Par métonymie, il se dit (1631) de souffrances morales.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
torture tortures
/tɔʁ.tyʁ/

torture /tɔʁ.tyʁ/ féminin

  1. Souffrance cruelle, tourment qu’on fait souffrir.
    • […] il se flattait, grâce aux trente hommes résolus qu’il commandait, de s’emparer facilement des deux chasseurs qu’il se proposait de faire mourir dans des tortures atroces. (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, 1858)
    • Quand j'atteignais un rat d'un bon coup de fouet, le ronge-maille sifflait avec fureur, hérissait tous ses poils et s'élançait avec désespoir contre le fouet lui-même, instrument de sa torture ; […]. (Anonyme, Varia, dans Revue moderne, V.41, 1867, p.668)
    • J'ai vu des prisonniers jetés à coups de matraque d'un étage à l'autre et qui, hébétés par la torture et les coups, ne savaient plus que murmurer en arabe les premières paroles d'une ancienne prière. (Henri Alleg, La Question, 1957)
  2. (Spécialement) Souffrance physique qu’on infligeait à quelqu’un par voie de justice.
    • Lorsque le chevalier de La Barre [...] fut convaincu d'avoir chanté des chansons impies, et même d'avoir passé devant une procession de capucins sans avoir ôté son chapeau, les juges d'Abbeville, gens comparables aux sénateurs romains, ordonnèrent, non seulement qu'on lui arrachât la langue, qu'on lui coupât la main, et qu'on brûlât son corps à petit feu ; mais ils l'appliquèrent encore à la torture pour savoir précisément combien de chansons il avait chantées, et combien de processions il avait vues passer, le chapeau sur la tête." (Voltaire, Dictionnaire philosophique, 1769)

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

  • question, affliction, atrocité, calvaire, châtiment, douleur, mal, question, souffrance, supplice, tourment

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe torturer
Indicatif Présent je torture
il/elle/on torture
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je torture
qu’il/elle/on torture
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
torture

torture /tɔʁ.tyʁ/

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de torturer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de torturer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de torturer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de torturer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de torturer.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin tortura.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
torture
/Prononciation ?/
tortures
/Prononciation ?/

torture /ˈtor.tʃər/

  1. Torture, supplice.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Temps Forme
Infinitif to torture
/ˈtor.tʃər/
Présent simple,
3e pers. sing.
tortures
/ˈtor.tʃərz/
Prétérit tortured
/ˈtor.tʃərd/
Participe passé tortured
/ˈtor.tʃərd/
Participe présent torturing
/ˈtor.tʃərɪŋ/
voir conjugaison anglaise

torture transitif

  1. Torturer, tourmenter.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation manquante. (Ajouter)

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]