arracher

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De l’ancien français esrachier, arrachier, lui-même du latin eradicare, « déraciner », de radix, radicis, « racine ».

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

arracher /a.ʁa.ʃe/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Détacher avec effort ; ôter de force.
    • On commence d'abord par nettoyer le sol en arrachant les ronces, les épines, les bruyères, etc., puis on procède à l'abatage du taillis. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.162)
    • Alors, je commençai à torturer le colporteur. Je lui arrachai, un par un, tous les ongles des mains et tous les ongles des pieds... (Octave Mirbeau, Le colporteur,)
    • A de grandes altitudes planaient les frégates et les phaétons, qui tombaient souvent avec une rapidité vertigineuse pour arracher en l’air leur proie aux oiseaux de mer plongeurs. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • L’élevage des vers à soie « ne paie plus ». Voilà pourquoi, aujourd’hui, dans le Gard, on arrache les mûriers : on les remplace imprudemment par des vignes.... (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité, 1931)
    • Brusquement, je sentis comme la morsure sauvage d’une bête qui m’aurait arraché la chair par saccades. […]. Ja..... m’avait branché la pince au sexe. (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • (Pronominal)S’arracher les cheveux.
    • Une bourrasque lui arrache presque son parapluie.
  2. (Figuré) En parlant d’un avare de qui on a tiré de l’argent.
    • Je lui ai arraché une dent.
  3. (Figuré) Marque l’extrême répugnance d’une personne à faire quelque chose et combien il serait difficile de l’y contraindre.
    • Vous lui arracheriez plutôt la vie.
    • Ce serait lui arracher l’âme.
  4. (Figuré) Détacher quelqu’un d’une opinion, l’y faire renoncer.
    • Arracher une opinion de l’esprit, de la tête de quelqu’un.
    • Arracher de son cœur un sentiment, une passion, un souvenir, etc.
  5. (Figuré) Obtenir avec peine quelque chose de quelqu’un.
    • Il ne rend pas facilement l’argent qu’on lui a prêté, il faut le lui arracher.
    • Il n’y a pas moyen d’arracher une parole de lui.
    • Il m’a arraché mon secret, mon consentement à force d’importunité.
    • Il a fallu vous arracher cette louange.
  6. (Figuré) Le faire pleurer, le faire crier, etc.
    • Arracher des larmes, des cris, des soupirs, des plaintes à quelqu’un.
    • Ce récit m’arracha des larmes.
  7. (Propre) ou (Figuré) Détourner, écarter, éloigner avec effort, en parlant des personnes.
    • Un monsieur, courant, une serviette sous le bras, le heurta sans ménagements et l'arracha à son hébétude. (Victor Méric, Les compagnons de l’Escopette, 1930, p.21)
    • Il a fallu l’arracher de ce lieu, de dessus le corps de son fils. — On ne saurait l’arracher à l’étude, l’arracher du jeu.
    • Il ne peut pas s’arracher à cette ville. (Pronominal)
  8. (Figuré) Préserver ; soustraire à un danger
    • Arracher quelqu’un à la misère, à la mort, etc.

s’arracher /sa.ʁa.ʃe/ pronominal

  1. (Par hyperbole) Se disputer à qui l’aura, en parlant d’une personne ou d’une chose qui est extrêmement recherchée.
    • Ce roman a le plus grand succès, on se l’arrache.
    • Il pensait que ça allait le lancer... Il n'avait pas tort. C'est de là qu'il en est sorti définitivement et qu'on se l'est arraché de tous les côtés. (Jo Barnais, Mort aux ténors, Série noire, Gallimard, 1956. Ch. XI, p. 100)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]