raquette

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(1314) la rachete de la main « le carpe » (Henri de Mondeville, Chirurgie) ; (xve siècle) raquecte (« instrument permettant de lancer une balle, un volant ») ; (1480) racquette (Guillaume Coquillart, Droits nouveaux) ; (1561) rascette (Patrice Tricasse, Chiromancie).
De l’arabe راحة, rāħat (« paume de la main ») → voir jeu de paume pour le sens sportif.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
raquette raquettes
/ʁa.kɛt/
Balle et raquette de tennis. (1)
Raquettes (4)

raquette /ʁa.kɛt/ féminin

  1. (Sport) Instrument dont on se sert pour jouer à la paume, au volant ou au tennis, et qui est fait d’un filet de cordes à boyau, tendues en long et en travers sur un cadre de bois recourbé en ovale et muni d’un manche.
    • Le bois d’une raquette.
    • Les cordes d’une raquette.
    • Le manche d’une raquette.
    • Le disque d’une raquette.
    • Monter une raquette : la garnir de cordes.
  2. (Par métonymie) Personne qui pratique un sport nécessitant une raquette.
    • On se flattait au contraire de porter en soi le colibacille du même ton que l'on se fût vanté d'héberger sous son toit un roi détrôné ou quelque célèbre raquette de tennis. (Maurice Bedel, Mémoire sans malice sur les dames d'aujourd'hui, 1935)
  3. (Par extension) Instrument composé d'un manche court et d'une palette ronde et pleine servant à frapper une balle
    • Plusieurs jeunes gens s’amusaient d’un jeu de balles analogue à la paume avec d’énormes raquettes recouvertes de cuir de bœuf, […]. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Une raquette de ping-pong, de jokari.
  4. (Par ellipse) Raquette à neige.
    • Mrs. Paulina Barnett ne put qu’admirer l’étonnante habileté avec laquelle ces hommes se servaient de leurs raquettes. Chaussés de ces « souliers à neige », leur vitesse eût égalé celle d’un cheval au galop. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)
  5. Nom vulgaire de l’opuntia, plante du genre des cactiers, dont la tige est formée de parties ovales et aplaties qui se joignent par des articulations.
  6. (Sport) Partie du terrain de basketball située sous le panier, et représentée par les lignes dont le contour forme un tronc de cône.
    • Répéter l’exercice avec des tirs en suspension (jump shoot) dans la raquette ou à l’extérieur de la raquette. (Basket, entraînement des jeunes: Principes fondamentaux, perfectionnement, Cathy Malfois, 2009)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]