décence

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin decentia, decens, de decere, « convenir ». XIIIe siècle

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
décence décences
/de.sɑ̃s/

décence /de.sɑ̃s/ féminin

  1. Bienséance en ce qui concerne les lieux, les temps et les personnes.
    • […] : elles étaient, l’une pour l’autre, l’idéal d’une certaine perfection de manières tant soit peu froides et composées, qu’elles appelaient décence et dignité. (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • […] une décence qu'on ne trouve pas à ce point dans les campagnes où la trivialité est si commune. (Jean Rogissart, Hurtebise aux Griottes, 1954, p.31)
  2. (En particulier) Bienséance en ce qui concerne les bonnes mœurs.
    • Dans cette foule de jeunes gens, hommes et femmes, partout le sérieux, la décence; pas le moindre soupçon de rigolade bête ou vulgaire, de gaudriole, de grivoiserie, ni même de flirt. On respire partout une sorte de ferveur joyeuse. (André Gide, Retour de l'U.R.S.S. -1936)

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

  • Ce malhonnête homme a l’esprit de garder au moins une certaine décence, Une certaine honnêteté extérieure.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]