moribond

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin moribundus.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin moribond
/mɔ.ʁi.bɔ̃/
moribonds
/mɔ.ʁi.bɔ̃/
Féminin moribonde
/mɔ.ʁi.bɔ̃d/
moribondes
/mɔ.ʁi.bɔ̃d/

moribond /mɔ.ʁi.bɔ̃/

  1. Qui va mourir.
    • Du feu moribond ne subsitait qu'un banc de cendre grises. (Glen Cook, Le Château noir, 1984)
    • Il estimait que la Compagnie noire et l'assaut du château noir pouvaient grandement contribuer à guérir un corps social moribond. (Glen Cook, Le Château noir, 1984)
    • Il était moribond.
    • Elle est moribonde.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin moribond
/mɔ.ʁi.bɔ̃/
moribonds
/mɔ.ʁi.bɔ̃/
Féminin moribonde
/mɔ.ʁi.bɔ̃d/
moribondes
/mɔ.ʁi.bɔ̃d/

moribond /mɔ.ʁi.bɔ̃/ genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?

  1. Celui qui va mourir.
    • Le prêtre s’approcha du moribond, qui s’était relevé sur un genou et sur une main, mais qui n’avait pu faire davantage. (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Et bien des fois, descendu dans la nuit des géhennes sociales, j’ai porté aux moribonds la résignation, l’espérance aux désespérés ; bien des fois j’ai changé en cris de joie les lamentations farouches de ces damnés. (Octave Mirbeau, La chanson de Carmen)
    • On convoya, Dieu sait comme, au-dessus des gouffres, des caravanes d’infirmes et de moribonds qui burent de cette eau et les membres estropiés se redressèrent et les tumeurs fondirent au chant des psaumes. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]