parcimonie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin parcimonia (même sens).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
parcimonie parcimonies
/paʁ.si.mɔ.ni/

parcimonie /paʁ.si.mɔ.ni/ féminin

  1. Épargne minutieuse, s'attachant aux petites choses.
    • Si Grandet coupait le pain avec un peu trop de parcimonie, elle ne s’en plaignait pas. (Honoré de Balzac, Eugénie Grandet, 1833)
    • Ils dénonceront âprement un déficit qui sera le plus souvent minime. […]. Ils crieront haro sur un ministre qu'ils accuseront de ruiner la France alors qu'en réalité ils lui en voudront de sa parcimonie. (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • Si les ouvriers agricoles de l'Hérault avaient la sagesse de s'astreindre à la parcimonie des gens de l'Ariège ou de la Lozère, je ne doute pas qu'ils se trouveraient très heureux. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité -1931)

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]