chamailler

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
(Redirigé depuis se chamailler)
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Probablement de l’ancien français camailler, « donner des grands coups d’épée », dérivé de camail, ancien occitan capmalh (cap : « tête »), « cotte de mailles couvrant la tête », du latin macula, « maille ». (Sallentin, L’Improvisateur français, 1804, page 242)
Beaucoup moins sûrement du croisement des verbes d’ancien français chapler « tailler en pièces lors d’un combat » et mailler « donner des coups ». (TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé (1971-1994) (chamailler))

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

chamailler /ʃa.mɑ.je/ intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Contester, disputer avec beaucoup de bruit.
    • — Mascarille, en tout cas, l’espoir où je me fonde,
      Nous irons bien armés ; et si quelqu’un nous gronde,
      Nous nous chamaillerons. — Oui, voilà justement
      Ce que votre valet ne prétend nullement :
      Moi, chamailler, bon Dieu ! Suis-je un Roland, mon maître,
      Ou quelque Ferragu ? C’est fort mal me connoître.
      (Molière, Le Dépit amoureux, 1656, acte V, Scène 1)

se chamailler /ʃa.mɑ.je/ pronominal 1er groupe (conjugaison)

  1. Se battre pêle-mêle, se disputer avec beaucoup de bruit.
    • Depuis trente ans qu’ils étaient mariés, ils se chamaillaient tous les jours. (Guy de Maupassant, Toine, dans: Les Contes normands)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]