cloîtrer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
(Redirigé depuis se cloîtrer)
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : cloitrer

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(1623) De cloître.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

cloîtrer /klwa.tʁe/ transitif 1er groupe (conjugaison), (orthographe traditionnelle)

  1. Faire entrer quelqu’un dans un cloître, un monastère.
    • Les parents de cette fille résolurent de la cloîtrer.
    • Il voulut se cloîtrer. — Religieuse cloîtrée.
  2. (Par hyperbole) Enfermer dans un lieu au mode de vie austère.
    • J'avais vécu enfermée jusqu'alors, cloîtrée avec les Dames de Reims et quand je rentrais chez nous pour les vacances je n'avais pas eu la plus petite amourette. (Jean Rogissart, Hurtebise aux Griottes, 1954, p.51)


se cloîtrer pronominal

  1. (Figuré) S’enfermer chez soi ; se retirer.
    • Le peu qui restaient, confirmés par enquête généalogique, s'étaient cloîtrés en des tavernes où buvaient à tire-larigot en attendant la fin du monde. (René Favret, Le Retour de Pantagruel, L'Harmattan, 1997, p.227)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]


Références[modifier | modifier le wikitexte]